Renversante face au Danemark, la Norvège demeure au sommet du handball européen

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Renversante face au Danemark, la Norvège demeure au sommet du handball européen
Silje Solberg et les Norvégiennes toujours sur le toit de l'Europe.
Silje Solberg et les Norvégiennes toujours sur le toit de l'Europe.
Profimedia
Que les Norvégiennes ont été bousculées dans cette finale par des Danoises pleines d'allant. Mais l'expérience a payé, et les tenantes du titre ont conservé leur bien (26-24). C'est le neuvième sacre européen de la Norvège, qui demeure la grande nation du handball féminin.

Après la désillusion des Tricolores, battues lors du match pour le bronze, l'heure était venue de conclure ce Championnat d'Europe de handball. La Norvège, tombeuse des Bleues en demi-finales, retrouvait le Danemark. Pas plus tard que mercredi, les Danoises s'étaient imposées au terme d'un grand match (31-29) lors de leur dernier match de poule. Mais au vu de leur expérience, les Norvégiennes, championnes d'Europe et du monde en titre, étaient les favorites logiques.

Cependant, ce sont les Danoises qui ont d'emblée fait la course en tête. À aucun moment les Norvégiennes n'ont mené au score en première mi-temps. Louise Burgaard est impressionnante, aérienne, et emmène dans son sillage des coéquipières ambitieuses. 

L'écart va osciller entre 1 et 4 buts. Côté norvégien, c'est Nora Mørk qui a tenu la boutique à bout de bras (7 buts en première mi-temps). Insuffisant pour recoller à des Danoises survoltées, avides de médailles. À la pause, le Danemark a laissé la meilleure impression, et vire logiquement en tête (15-12).

La Norvège renverse tout

Mais on l'a vu pendant l'Euro, et en particulier en demi-finales, les Norvégiennes sont redoutables en deuxième mi-temps. Tout l'enjeu pour les Danoises est de tenir le choc. À 15 minutes de la fin, elles sont sur le bon chemin. Solidaires en défenses, elles exploitent leurs contre-attaques et conservent leurs trois buts d'avance (22-19).

Les Norvégiennes font alors parler leur expérience inégalable. En 5 minutes, elles comblent leur retard en mettant une pression maximale. La bataille devient alors intense, mais possession par possession, les tenantes du titre posent leur patte sur la rencontre.

Et font déjouer les Danoises, qui multiplient les pertes de balle dans les moments chauds. Les Norvégiennes sont ultra-réalistes, et s'imposent logiquement 27-25. Doubles championnes d'Europe, championnes du monde : Les Norvégiennes sont toujours les références du handball féminin.