Les notes de Pays-Bas - Equateur (1-1)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Les notes de Pays-Bas - Equateur (1-1)
Les notes de Pays-Bas - Equateur (1-1)
Les notes de Pays-Bas - Equateur (1-1)
Profimedia
Les deux équipes du groupe A se sont affrontées, puis neutralisées ce vendredi soir (1-1). Malgré un score de parité, l'Equateur a dominé dans le jeu. Les Pays-Bas n'ont pas su presser ni s'offrir de véritables occasions. Voici nos notes.

Pays-Bas 

                        Noppert (5,5)

Dumfries (6) - Timber (5) - Van Dijk (6) - Aké (6) - Blind (5)

      Koopmeiners (6) - De Jong (6) - Klaassen (5)

                Bergwijn (5) - Gakpo (7)

Equateur

                                         Galindez (5,5)

Preciado (7) - Porozo Vernaza (6) - Torres (6) - Hincapie (6) - Estupinan (7)

                Plata (6) - Mendez (7) - Caicedo (7) - Estrada (7)

                                           Valencia (8)

Le MVP : Pervis Estupiñan 

Le latéral de Brighton a fait des merveilles sur son côté gauche... mais aussi dans la surface néerlandaise. Pervis Estupinan a débordé, proposé, centré... Et même marqué ! Bien que son but ait été refusé pour position de hors-jeu, il s'est donné à fond, toute la soirée. Sur le plan défensif, il a bien su, aussi, conserver son ballon ou remporter ses duels. Une belle performance dans ce match qu'il aurait dû remporter. 

Le Patron : Enner Valencia 

Enner Valencia a su se créer des occasions quand il l'a fallu. Son réalisme et son abnégation ont payé. Dangereux sur le côté gauche en première période, puis omniprésent dans la surface néerlandaise en seconde, il s'est montré rapide, vif et créatif. Le résultat n'a pas été au rendez-vous mais ses prises de décisions étaient bonnes. En prime, il a eu l'occasion d'offrir des solutions à ses coéquipiers. Un joueur complet, et brillant, qui mérite son ranking de patron aujourd'hui. 

La Bonne Surprise : Cody Gakpo

Déjà MVP face au Sénégal, Cody Gakpo a marqué à nouveau les esprits ce vendredi. Se rendant disponible dès le début du match, l'attaquant s'est démarqué pour décrocher une fantastique frappe du gauche, et inscrit le premier but de la rencontre. Avec ses 2 réalisations en 2 matchs, il s'envole parfaitement vers la suite de la compétition, malgré la performance médiocre de son équipe. Un jeune espoir vendeur de fraîcheur, comme on aime en voir.

Les Déceptions : le match nul et la blessure de Valencia

Les Néerlandais sont restés très statiques et ont éprouvé des difficultés à réellement être dangereux. L'Equateur, en comparaison, n'a rien lâché. Tous les joueurs ont répondu présent en phases offensives, et ont fait preuve d'agressivité. Il aurait été justice que de les voir l'emporter et se qualifier. Tout comme il a été affligeant de voir Enner Valencia quitter le terrain sur civière en fin de match.