Ingrid Tandrevold royale sur l'individuel d'Oslo, les Bleues en souffrance au tir

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Ingrid Tandrevold royale sur l'individuel d'Oslo, les Bleues en souffrance au tir
Ingrid Tandrevold est de retour.
Ingrid Tandrevold est de retour.
Profimedia
Après avoir sombré aux Mondiaux, Ingrid Tandrevold a ressurgi en remportant de belle manière l'individuel devant Ida Lien et Elvira Oeberg. Quatrième, Lisa Vittozzi rafle le petit globe de la spécialité, alors que les Bleues ont été inhabituellement maladroites derrière la carabine.

Retour de la Coupe du monde de biathlon, après un report de 24 heures. Le brouillard a longtemps menacé les individuels du jour, mais le départ a pu avoir lieu pour déterminer la lauréate du globe de cristal. Un trophée âprement disputé, qui ne devait pas récompenser une Française, à moins de circonstances favorables pour les Bleues. 

En tête de la Coupe du monde de la spécialité, Lena Haecki-Gross s'élançait avec le dossard n°1. Mais elle s'est rapidement condamnée avec une faible réussite au tir. Après des Mondiaux ratés, Ingrid Tandrevold s'est rapidement installée en tête, mais a été à la lutte avec une certaine Justine Braisaz-Bouchet. La Française, dans la lignée de sa fin de Mondiaux, a rapidement pris les commandes de la course.

Ce devait donc être le duel pour la victoire. Mais la Française a craqué au deuxième couché, envoyant deux balles dehors, et laissant probablement la victoire à la Norvégienne. Malgré une faute sur le dernier tir, Ingrid Tandrevold coupait la ligne en tête et semblait promise à la victoire. 

Les Bleues sombraient sur le pas de tir, tant Lou Jeanmonnot que Julia Simon. Les trois leaders de l'équipe de France ont cumulé 10 fautes, leur interdisant l'accès au podium. Aucune des six Françaises n'a fait moins de trois fautes, une déception après des Mondiaux incroyables. Le plus mauvais aspect de cette performance est que la lauréate norvégienne creuse l'écart au classement général. 

Ingrid Tandrevold remporte donc l'individuel devant Ida Lien et Elvira Oeberg. La Suédoise retrouve le podium au détriment de Lisa Vittozzi, championne du monde de la spécialité, qui se consolera avec le petit globe de la spécialité. Les Bleues sont "passées à côté", mais auront tout loisir de se relancer demain sur la Mass Start. 

France gouvernement

Les jeux d’argent et de hasard peuvent être dangereux : pertes d’argent, conflits familiaux, addiction…

Retrouvez nos conseils sur joueurs-info-service.fr (09-74-75-13-13, appel non surtaxé)