Trois Bleues du biathlon encore en course pour le globe de cristal, la partie s'annonce serrée

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Trois Bleues du biathlon encore en course pour le globe de cristal, la partie s'annonce serrée

Trois Bleues encore dans le coup.
Trois Bleues encore dans le coup.Profimedia
Justine Braisaz-Bouchet, Julia Simon et Lou Jeanmonnot peuvent encore aller chercher le gros globe de cristal du classement général de la Coupe du monde de biathlon. Mais contre Ingrid Tandrevold et Lisa Vittozzi, les Bleues vont devoir performer et bénéficier de quelques circonstances favorables.

Il reste 270 points maximum à distribuer sur les trois courses restantes qui seront disputées au Canada, à Canmore, à partir de cet après-midi. Et elles sont 5 à pouvoir encore soulever le gros globe (techniquement 6, mais on imagine mal Elvira Oeberg, avec ses 211 points de retard, jouer un vrai rôle). À l'instant T, le classement est le suivant : 

1.  INGRID LANDMARK TANDREVOLD    964

2.  LISA VITTOZZI    891

3.  JUSTINE BRAISAZ-BOUCHET    881

4.  JULIA SIMON    858

5.  LOU JEANMONNOT    828

Elles sont donc trois Françaises en position d'outsider pour le globe de cristal qui appartient encore à ... Julia Simon. L'an dernier, la Tricolore avait mis fin à 18 ans d'attente pour la France, et pourrait s'offrir un doublé qui n'est finalement pas si fréquent : 4 seulement l'ont fait, dont bien évidemment la reine Magdalena Forsberg, six fois lauréate à la suite (1997 - 2002). Dorothea Wierer est la dernière biathlète à avoir accompli cette performance, en 2020. 

Le gros avantage de Simon, c'est qu'elle est la seule des postulantes à avoir déjà raflé le globe. Cela lui donne donc un double avantage, puisque 1 - elle n'a pas cette pression de terminer sa carrière sans la récompense suprême, et 2 - elle sait gérer ce genre de situation, puisque, la saison passée, elle ne s'était pas désunie quand le globe lui tendait les bras, et avait fini le travail – avec certes un brin de réussite. 

Mais bien évidemment, la favorite est la biathlète actuellement en tête du classement général, à savoir Ingrid Tandrevold. Et pour être franc, on a cru que la Norvégienne allait régler le débat avant l'étape canadienne. Après avoir totalement loupé ses Mondiaux, elle a enchainé trois Top 5, dont une victoire, pour le retour de la Coupe du monde, mais ses vieux démons sont revenus dimanche sur la poursuite, qu'elle a terminé à la 11ᵉ place, avec six tours de pénalité ! 

Mais ce n'est pas la seule en difficulté derrière la carabine, puisque Justine Braisaz-Bouchet est, elle aussi, allée tourner six fois dimanche. Incroyablement supérieure sur les skis – comme elle l'a prouvé en remportant le sprint vendredi malgré une faute –, elle est dépendante de sa réussite au tir. On pourrait bien évidemment dire cela de chaque biathlète sur le circuit, mais quand elle dépasse les trois fautes en confrontation directe, cela s'avère compliqué à chaque fois. 

Prime à la régularité au tir donc ? On l'a vu dimanche, Lou Jeanmonnot et Lisa Vittozzi ont raflé les deux premières places de la poursuite avec un excellent 19/20, un avantage indéniable. Mais si la candidature de la Française semble compliquée, étant celle des cinq avec le plus de retard, celle de l'Italienne semble souvent dévaluée. On a encore en tête son échec dans le final de la Coupe du monde 2019 face à sa compatriote Dorothea Wierer, faisant d'elle une perdante magnifique. 

Mais tout a changé cette saison, soldée par son premier titre mondial sur l'individuel à Nove Mesto. Une grande première pour elle, qui a de plus raflé pour la troisième fois le petit globe de l'individuel. Sa saison est d'ores et déjà réussie, et si elle venait remporter le sprint, elle pourrait clairement mettre une forte pression sur sa rivale norvégienne. Pour Lou Jeanmonnot, qui pourra regretter son Covid durant la saison, il va falloir gagner sans doute au moins deux courses, et elle ne sera probablement pas maîtresse de son destin. Mais clairement, l'avenir lui appartient. 

Pronostic

Ingrid Tandrevold est dans une situation très paradoxale : elle est en tête, et a donc son destin en mains. Mais elle est aussi celle qui a le plus à perdre. Si l'on omet Jeanmonnot, ses trois plus proches poursuivantes ont toutes raflé au moins un titre mondial, et pourront donc se réjouir à l'issue de la saison. Si elle rate son coup sur le sprint, ses ambitions en prendraient un coup, mais elle pourrait aussi laisser filer le petit globe de la spécialité, qui lui tend les bras puisqu'elle le décrochera si elle termine devant "JBB". 

Car finalement, elle n'a remporté "que" trois victoires cette saison, et a donc raté ses Mondiaux. La pression sera donc paradoxalement plus forte pour elle que pour les autres. De quoi l'emporter dans la tombe ? Si elle n'est pas en réussite au tir, elle pourrait vite descendre en fin de Top 10, et perdre des précieux points. 

Malgré tout, elle reste la grande favorite en raison de sa large avance au général. Et sur les skis, elle est parmi les meilleures. Elle est en pole pour résister à l'assaut que lancera forcément Julia Simon pour tenter de conserver son bien. Mais beaucoup de choses dépendent de Justine Braisaz-Bouchet. Si son tir est au niveau de son ski, elle pourrait bien tout relancer dès ce jeudi. 

Pronostic Flashscore : 1 - Ingrid Tandrevold, 2 - Justine Braisaz-Bouchet, 3 - Julia Simon, 4 - Lisa Vittozzi, 5 - Lou Jeanmonnot. 

France gouvernement

Les jeux d’argent et de hasard peuvent être dangereux : pertes d’argent, conflits familiaux, addiction…

Retrouvez nos conseils sur joueurs-info-service.fr (09-74-75-13-13, appel non surtaxé)