Mondiaux biathlon : Sebastian Samuelsson prive Boe du Grand Chelem individuel

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Mondiaux biathlon : Sebastian Samuelsson prive Boe du Grand Chelem individuel

La surprise Sebastian Samuelsson triomphe sur la Mass Start
La surprise Sebastian Samuelsson triomphe sur la Mass StartAFP
Trop inconstant au tir, Johannes Boe a dû s'incliner sur la Mass Start devant le duo suédois Sebastian Samuelsson - Martin Ponsiluoma, et se contente de la troisième place. Premier titre mondial individuel pour Samuelsson, alors que les Bleus n'auront pas pesé sur la course.

Dernière course masculine aujourd'hui avec la Mass Start. Bien entendu, Johannes Boe restait l'immense favori de la course, pour tenter de décrocher un sixième titre en sept courses, et de réaliser le Grand Chelem sur les courses individuelles des Mondiaux pour la première fois lors des Mondiaux. Mais après leur succès splendide lors du relais hier, les Bleus allaient sans doute être gonflés à bloc.

Après une première boucle à un train de sénateur, le premier tir a vu Boe commettre une erreur dès sa première balle. Les Bleus ont immédiatement intégré le peloton de tête, en la personne de Quentin Fillon Maillet et Fabien Claude, membres d'un groupe de 14 biathlètes à avoir réussi le tir parfait.

Mais le deuxième tir est encore plus mauvais dans l'ensemble. Ainsi, trois biathlètes vont ressortir en tête : Sebastian Samuelsson, et deux Tricolores, Fabien Claude et Émilien Jacquelin. Certes, l'écart n'est pas énorme avec le reste de la meute, mais avec cette position, l'espoir était permis.

Boe craque, Samuelsson en profite

Et qu'y a-t-il de pire que l'espoir, comme le dirait une certaine fédération française. Johannes Boe, toujours impérial à skis, est revenu au moment du premier tir debout, et envoie une rafale plein coeur. Seul Samuelsson soutient la comparaison, alors que Claude (1 faute) et Jacquelin (2) rétrogradent sévèrement. Ca sent le Grand Chelem.

Mais Boe lâche la dernière balle, et ressort à quelques secondes du duo suédois Martin Ponsiluoma - Samuelsson. La course poursuite s'engage alors, mais très vite, le Borvégien se résigne, incapable de combler l'écart. Sebastien Samuelsson, à l'aide d'un 20/20 au tir, devient champion du monde individuel pour la première fois devant Martin Ponsiluoma et l'ogre norvégien. Premier Français, Quentin Fillon Maillet est 6e. 

France gouvernement

Les jeux d’argent et de hasard peuvent être dangereux : pertes d’argent, conflits familiaux, addiction…

Retrouvez nos conseils sur joueurs-info-service.fr (09-74-75-13-13, appel non surtaxé)