Mondiaux biathlon : Johannes Boe rafle l'individuel, déception pour Fillon Maillet

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Mondiaux biathlon : Johannes Boe rafle l'individuel, déception pour Fillon Maillet

Johannes Boe continue son festival, Fillon Maillet passe près.
Johannes Boe continue son festival, Fillon Maillet passe près.AFP
Quatrième course et quatrième titre pour Johannes Boe, moins en verve au tir, mais toujours tellement supérieur sur les skis. Il devance Sturla Laegreid et Sebastian Samuelsson, alors que Quentin Fillon Maillet peut maudire une dernière balle ratée, qui lui vaut de terminer quatrième.

Après un jour de repos, retour des Mondiaux de biathlon avec l'inidividuel messieurs. L'épreuve la plus exigeante, puisque d'une durée de 20 km, et avec une minute de pénalité par faute, contre un tour de pénalité habituellement. Mais la seule question qui était posée, c'était de savoir qui pouvait battre Johannes Boe, puisque le Norvégien comptait jusqu'ici trois titre en trois courses.

Néanmoins, la seule manière semblait être d'espérer au moins deux fautes de Boe, tant sa supériorité à skis était certaine. Ainsi, sa première faute sur le premier debout lui a valu de ressortir du pas de tir avec 23 secondes de débours sur Sebastian Samuelsson, 20 sur Sturla Laegreid, et 16  sur un certain Quentin Fillon Maillet. Le Français, champion olympique de la spécialité, tenait certainement ici sa meilleure chance de médaille individuelle des Mondiaux.

Et quand Johannes Boe a commis une deuxième erreur sur le deuxième couché, la possibilité de renverser l'ogre norvégien apparaissait réelle. QFM a continué son festival derrière la carabine, tous comme Laegreid, alors que Samuelsson lâchait lui aussi une munition. Mais même avec deux fautes, Boe semblait encore en mesure de l'emporter.

On attendait alors le dernier tir. Fillon Maillet est passé proche du 20/20, mais a manqué la dernière balle. Une erreur fatale puisque Johannes Boe a sorti un sans faute supersonique pour reprendre les commandes. Le sort de la course semblait alors dans les mains de Sturla Laegreid, rien de moins que le tenant du titre.

Et le Norvégien va faire exactement la même chose que QFM. Sortir la dernière alors qu'il pouvait lutter pour la victoire en cas de sans faute. Les dés étaient jetés, Johannes Boe est champion du monde et toujours invaincu dans ces Mondiaux. Il devance Laegreid et Samuelsson, alors que Fillon Maillet prend la médaille au chocolat, tout en ayant montré son meilleur visage depuis le début de ces Mondiaux.

France gouvernement

Les jeux d’argent et de hasard peuvent être dangereux : pertes d’argent, conflits familiaux, addiction…

Retrouvez nos conseils sur joueurs-info-service.fr (09-74-75-13-13, appel non surtaxé)