Mondiaux biathlon : Johannes Boe mène un quadruplé norvégien sur le sprint

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Mondiaux biathlon : Johannes Boe mène un quadruplé norvégien sur le sprint

Johannes Boe remporte son premier titre sur ces Mondiaux, sans doute pas le dernier.
Johannes Boe remporte son premier titre sur ces Mondiaux, sans doute pas le dernier.AFP
Il n'y a pas vraiment eu de suspense sur le sprint messieurs, tant la supériorité de Johannes Boe est éclatante. Même avec une faute, le Scandinave a remporté largement la course devant son frère Tarjei Boe, Sturla Laegreid et Johannes Dale, validant la domination norvégienne, alors que les Bleus sont loin.

Le n°1 mondial avec le dossard n°1. Pour la première course individuelle messieurs - longtemps incertaine en raison du brouillard - Johannes Boe s'élançait le premier, et allait donc d'emblée fixer le chrono de référence. Archifavori, le Norvégien avait pour principal adversaire lui-même, alors que côté français, on espérait un rebond après une saison morose. 

Mais cet épais brouillard pouvait redistribuer les cartes. Ainsi, Johannes Boe s'est fendu d'un 9/10 en prenant beaucoup de risques au tir. La même pour son principal rival, son compatriote Sturla Laegreid, qui pouvait maudire une dernière balle peut-être balancée. Il aurait peut-être eu une chance à 10/10, mais rien ne semblait pouvoir se mettre en travers du chemin de Boe

Comme prévu, le seul suspense allait donc être de savoir qui allait accompagner le Norvégien sur le podium. Ce ne sera que des compatriotes, et même la famille, puisque le grand frère Tarjei Boe, inexistant durant une grande partie de la saison, est ressorti de sa boîte pour aller chercher l'argent, devant donc Sturla Laegreid, et Johannes Dale. Un quadruplé norvégien, comme un reflet de la saison.

Côté français, Quentin Fillon Maillet et Antonin Guigonnat sauvent les meubles en allant prendre place dans le top 10. Mais ils s'élanceront avec plus d'une minute de retard demain sur la poursuite, conséquence d'une performance moyenne sur les skis. Si Fabien Claude est dans le top 15, les autres Bleus ont sombré. La mauvaise passe des garçons continue, et cela ne devrait pas s'améliorer sur la poursuite. 

France gouvernement

Les jeux d’argent et de hasard peuvent être dangereux : pertes d’argent, conflits familiaux, addiction…

Retrouvez nos conseils sur joueurs-info-service.fr (09-74-75-13-13, appel non surtaxé)