Handball: Nantes résiste mais cède contre le Barça, le PSG gagne sans briller contre Porto

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Handball: Nantes résiste mais cède contre le Barça, le PSG gagne sans briller contre Porto
Ludovic Fàbregas et le Barça ont pris le meilleur sur le HBC Nantes
Ludovic Fàbregas et le Barça ont pris le meilleur sur le HBC Nantes
Profimedia
Au Palau Blaugrana, Nantes a longtemps tenu tête au Barça avant de céder dans les dernières minutes (34-29). Face au FC Porto, dernier du groupe A, le PSG s'est imposé (32-30) avec un Elohim Prandi colossal et auteur de 11 buts.

Nantes a craqué mais n'a pas à rougir

En déplacement au Palau Blaugrana, le H retrouvait le double champion d'Europe en titre barcelonais, deux ans après avoir été battu lors du Final 4. Les Nantais ont commencé la rencontre tambour battant pour mener 5-3. Les Catalans, emmenés par leur colonie française (Dika Nem, Timotheu N'Guessan, Malvyn Richardson et Ludovic Fàbregas) et leurs 17 buts au compteur, se sont repris pour signer un partiel 4-0. Jusqu'à la 20e minute, le Barça a géré ces deux buts d'avance avant d'être de nouveau doublé par les Nantais. Avec un Viktor Hallgrimsson, auteur d'un 6/21 dans la cage lors du premier acte, le H est rentré au vestiaire avec un but d'avance sur l'amphitryon (17-16). 

Devant un public hostile, le H a tenu la dragée haute au cador blaugrana, avec un +2 en leur faveur à la 40e minute (21-23). Revenus à 24-24 sur un but de Fàbregas contraignant Thierry Anti à prendre un temps mort, les Barcelonais ont accéléré au moment où les Nantais pouvaient prendre confiance. 

A 28-26, Hallgrimsson a signé l'arrêt qui a maintenu le H dans la course en maintenant Petrus en échec en contre-attaque. Mais cela n'a pas suffi pour renverser la tendance. Tenus à distance par le Barça, les Nantais ont concédé un débours rédhibitoire sur un but de Nem (55e, 31-28). Un jet de 7m de Valero Rivera, de retour dans sa ville natale, arrêté par Emil Nielsen a mis un terme aux espoirs français, d'autant que N'Guessan a offert immédtiaement un avantage plus conséquent. 

Supérieur dans les 10 dernières minutes, le Barça l'a emporté (34-29) malgré le 8/8 de Thibaud Briet. Le H subi sa première défaite sur la scène continentale et pointe à la 2e place du groupe B, juste derrière son bourreau du soir. 

Prandi porte le PSG

Face au FC Porto, lanterne rouge du groupe A sans aucun point au compteur, le PSG a fait le métier mais s'est fait peur en fin de rencontre. Accroché en première période (17-15), le club de la capitale a serré les rangs en défense pour s'échapper pour mener 24-18. Portés par un Elohim Prandi colossal avec un 11/13 au tir, les Parisiens ont compté 7 buts d'avance (31-24) avant de tanguer sérieusement, avec un partiel de 6-1 pour terminer la rencontre. 

Invaincu depuis le 25 septembre et un revers contre Toulouse en championnat, le PSG poursuit sa série victorieuse. Au classement du groupe, il affiche 10 points en 6 matches, soit une unité de moins que les Hongrois de Veszprem, vainqueurs au même moment en Pologne du Wisla Plock (30-26).