Basket : Les Bleus foudroient la Lituanie et se rapprochent de la Coupe du monde

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Basket : Les Bleus foudroient la Lituanie et se rapprochent de la Coupe du monde
Débuts en Bleu réussis pour Victor Wembanyama.
Débuts en Bleu réussis pour Victor Wembanyama.
FIBA
Menés par Victor Wembanyama, qui étrennait sa première sélection, et par un surprenant Sylvain Francisco, les Bleus ont fait du bon travail en Lituanie (90-65). Avec ce succès, l'équipe de France est toute proche d'être qualifiée pour la Coupe du monde 2023.

Une fenêtre de qualifications en Coupe du monde en même temps qu'une journée d'Euroligue : Il y a encore du travail pour l'harmonisation des calendriers. Mais l'intérêt principal de ce match, c'était bien entendu les débuts attendus de Victor Wembanyama en bleu. 

Et la nouvelle star du basket fait rapidement le show avec un putback sur la tête de deux adversaires. Mais c'est Damien Inglis qui est le premier à se mettre en évidence, inscrivant 7 des 11 premiers points des Bleus, pour creuser un premier écart (11-4).

La Lituanie réagit, mais les Bleus sont sereins. En fin de premier quart, l'avance est confortable (22-14). À domicile, les Lituaniens ne veulent pas laisser s'échapper les Français et reviennent dans le match avec deux tirs primés consécutifs. 

Le retour de Wembanyama va permettre aux Français de reprendre leurs aises, puisqu'il inscrit six points consécutifs. Avec en plus un Sylvain Francisco percutant, les Bleus rentrent aux vestiaires bien installés en tête (43-33).

Incroyable Francisco, Wembanyama sérieux

Dès le retour des vestiaires, Francisco envoie deux bombes longue distance pour faire passer l'écart à +15. Le meneur est incroyable et poursuit sur sa lancée, facilitant la tâche des Bleus. Un festival pour Sylvain Francisco, qui va terminer avec 21 points à 8/9 au tir !

Victor Wembanyama, lui, continue son travail de démolition (20 points, 9 rebonds, 23 d'évaluation), et n'aura même pas besoin de rentrer pour un dernier quart qui donne l'occasion d'une large revue d'effectif. Les Bleus s'imposent finalement 90-65, et sera qualifiée pour la Coupe du monde en cas de victoire lundi à Pau contre la Bosnie-Herzégovine.