Top 14 : La Section Paloise étrille l'Union Bordeaux-Bègles et prend le bonus

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Top 14 : La Section Paloise étrille l'Union Bordeaux-Bègles et prend le bonus
L'Union Bordeaux-Bègles a explosé dans le Béarn.
L'Union Bordeaux-Bègles a explosé dans le Béarn.
AFP
À domicile, la Section Paloise s'est montrée intraitable et a largement dominé des Bordelo-Béglais absents (33-7). Pau confirme son exploit à La Rochelle la semaine dernière, et quitte la zone rouge, alors que l'UBB ne décolle toujours pas.

Vainqueur surprise la semaine dernière à La Rochelle, la Section Paloise devait bonifier ce succès lors de la réception de l'Union Bordeaux-Bègles. Inconstants cette saison, les Palois avaient une belle occasion de prendre ses distances avec la zone de relégation, contre une UBB sur courant alternatif depuis le début du championnat.

Mais de match, il n'y aura pas. Clément Laporte a mis la pression en inscrivant le premier essai dès la quatrième minute. Totalement absente, l'UBB n'a pas vu le jour et encaissé un deuxième essai à la 20ème signé Daniel Ikpefan, après une belle attaque. 14-0 à la pause, les visiteurs pouvaient s'estimer heureux.

Mais ils vont prendre la valise en deuxième mi-temps. D'abord sur un essai de Jordan Joseph en force entre les poteaux, puis avec de la réussite quand Émilien Gailleton profite d'un contre favorable pour aplatir en coin. Un essai tardif de Yann Lesgourgues laisse à penser qu'on va enfin voir l'UBB jouer au rugby.

Il n'en sera rien. Dans les arrêts de jeu, la défense bordelaise démissionne et laisse Lekima Tagitagivalu inscrire un ultime essai pour saler la note. Un succès 33-7 qui ne souffre d'aucune contestation. Et l'occasion de s'écarter de la zone rouge pour des Palois fringants. La semaine va être longue du côté de l'UBB, toujours engluée en milieu de classement.