Lou Jeanmonnot et Quentin Fillon Maillet champions du monde de relais mixte simple !

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Lou Jeanmonnot et Quentin Fillon Maillet champions du monde de relais mixte simple !

Lou Jeanmonnot impériale aujourd'hui.
Lou Jeanmonnot impériale aujourd'hui.AFP
Le relais mixte simple a souri aux Bleus, puisqu'après une somptueuse course, Lou Jeanmonnot et Quentin Fillon Maillet ont damé le pion à l'Italie et la Norvège pour rafler le titre mondial !

Nouvelle belle chance de médaille pour le biathlon français aux Mondiaux. Le relais mixte simple, épreuve récente puisque ce n'était que la 5e édition, voyait les Bleus envoyer Lou Jeanmonnot et Quentin Fillon Maillet, qui sur leur réputation, se devaient à minima d'accrocher le podium. Néanmoins, la Norvège, avec Ingrid Tandrevold et Johannes Boe, demeurait la grandissime favorite. 

Pour son premier passage, Quentin Fillon Maillet a été impeccable. À l'aise sur les skis, comme cela avait été constaté lors de l'individuel, il a cette fois sorti deux tirs de très haut niveau. Un 10/10 qui lui valait de passer le témoin en tête, même si la Norvège était bien en embuscade. 

Lou Jeanmonnot était donc dans une position idéale. Et elle ne lésinait pas sur les efforts à skis. Sur la piste, une belle assurance. Sur le pas de tir, une maestria. Un sans faute impérial et à la mi-course, les Bleus étaient en tête, et n'avaient pas pioché une seule balle ! 

Restait à poursuivre sur cette lancée. Quentin Fillon Maillet retournait au charbon, avec Johannes Boe lancé à ses trousses. Le couché a été impeccable pour les deux, mais les pioches ont commencé à arriver sur le debout (2 chacun). L'incident a été géré de main de maître, et les deux rivaux de jadis ont passé la main au coude à coude pour l'explication finale. 

Lou Jeanmonnot vs Ingrid Tandrevold, acte II. Le tir couché a offert un rebondissement avec un problème d'éjection pour la Française qui a occasionné un léger retard. Mais elle allait renverser la situation sur le debout, malgré une pioche, profitant du craquage de la Norvégienne, qui allait sur l'anneau de pénalité et devait laisser passer l'Italie pour l'argent. La France, elle, est une nouvelle fois championne du monde, et au vu de la course, ce n'est que justice. 

France gouvernement

Les jeux d’argent et de hasard peuvent être dangereux : pertes d’argent, conflits familiaux, addiction…

Retrouvez nos conseils sur joueurs-info-service.fr (09-74-75-13-13, appel non surtaxé)