Euroligue : Monaco manque d'un rien l'exploit contre Fenerbahçe.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Euroligue : Monaco manque d'un rien l'exploit contre Fenerbahçe.
Monaco aura des regrets au vu du scénario
Monaco aura des regrets au vu du scénario
Profimedia
Loin du compte pendant trois quart temps, les Monégasques ont livré dix dernières minutes de toute beauté, avant de finalement rendre les armes contre le leader de la compétition, Fenerbahçe (93-96).

C'était tout simplement le leader de l'Euroleague, le Fenerbahce, qui rendait visite à Monaco ce soir. Une belle occasion pour la Roca Team de revenir à hauteur de son adversaire du soir. Mais on l'avait compris, l'affaire s'annonçait compliquée. 

Et en effet, le Fener, mené par le magicien Nick Calathes, a fait la course en tête. Sans pour autant décramponner définitivement les Monégasques, portés par un bon Jordan Loyd. Néanmoins, les Turcs étaient logiquement en tête à la pause (38-45).

On a cru à la déroute, quand l'écart est monté à +19 en fin de troisième quart. Mai c'était mal connaître les Monégasques, qui ont livré un quatrième quart fantasmagorique. Pour finalement venir mourir à 3 unités des Turcs (93-96) après un dernier trois points manqué de Mike James. Dur, mais logique au vu du scénario. Mais Monaco reste malgré tout en course pour la qualification.