Coupe du monde de rugby à XIII : Pas de miracle pour la France contre l'Angleterre

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Coupe du monde de rugby à XIII : Pas de miracle pour la France contre l'Angleterre
Les Bleus ont été logiquement battus par plus forts qu'eux.
Les Bleus ont été logiquement battus par plus forts qu'eux.
Profimedia
Contre un des grands favoris de la compétition, la France a fait mieux que résister en première période, avant de craquer après la pause et de concéder une lourde défaite 42-18, malgré un joli baroud d'honneur. La qualification pour les quarts de finale se jouera contre les Samoa.

Après une entrée en matière réussie contre la Grèce (34-12), l'équipe de France se préparait à affronter ce qui se fait de mieux en matière de Rugby à XIII : L'Angleterre. Le pays hôte, finaliste de la dernière édition, entendait bien faire respecter sa loi sur son terrain.

Les Anglais n'ont mis que 6 minutes à démontrer cet état de fait, en inscrivant le premier essai par Ryan Hall, qui va doubler la mise 5 minutes plus tard. Quand Luke Thompson inscrit le troisième essai britannique, on se dit que la soirée va être longue pour les Bleus.

Mais c'est mal connaître les Tricolores. Ils se lancent à l'attaque, et récoltent rapidement les fruits de leurs efforts. En cinq minutes, les Bleus inscrivent deux essais par Adrien Mourgues puis Éloi Pelissier, pour revenir à six points à la pause, et plus important encore, faire douter les Anglais. 

Seulement, les Anglais ne veulent pas laisser les Français y croire de trop, et le prouvent dès le retour des vestiaires. Ainsi, ils inscrivent rapidement deux essais par Elliot Whitehead puis Victor Radley pour mettre fin au suspense. 

Puis, comme au premier match, Dom Young va s'offrir un doublé et enterrer les chances françaises. Les Bleus sauveront cependant l'honneur sur une réalisation de Martial Romano, mais les Anglais s'imposent tout de même 42-18.

Cette défaite ne change cependant rien aux chances de qualification pour les quarts de finale. Il faudra en effet dominer les Samoa lors du dernier match de poule dimanche prochain (18h00) pour y parvenir.