Novak Djokovic éliminé à Indian Wells, le Serbe regrette sa "mauvaise journée"

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Novak Djokovic éliminé à Indian Wells, le Serbe regrette sa "mauvaise journée"

Novak Djokovic n'avait pas prévu une élimination aussi précoce.
Novak Djokovic n'avait pas prévu une élimination aussi précoce.AFP
Novak Djokovic a attendu cinq ans pour revenir à Indian Wells, mais la campagne du Serbe dans le désert californien s'est achevée bien plus vite que prévu après que Luca Nardi, 20 ans, l'ait emporté 6-4/3-6/6-3 ce lundi.

Le numéro un mondial n'avait pas participé au tournoi depuis 2019 en raison des restrictions de voyage aux États-Unis liées à la pandémie de COVID-19 et a vu ses espoirs de remporter un sixième titre record anéantis par le lucky loser classé 123e.

"Il n'avait vraiment rien à perdre, donc il a très bien joué. Il méritait de gagner", a déclaré Djokovic aux journalistes. "J'ai été plus surpris par mon niveau. C'était vraiment mauvais. Il était dans un grand jour, j'étais dans un très mauvais".

Alors que Djokovic se montrait inhabituellement négligent, Nardi, lui, s'est montré tranchant, parcourant le court à toute allure et enchaînant les services et les coups droits pour battre le champion aux 24 titres du Grand Chelem qu'il a grandi en l'idolâtrant.

"J'ai fait des fautes directes vraiment terribles. Je me suis contenté d'un tennis défensif et je n'ai pas beaucoup joué la balle dans le troisième set, et c'est tout. Il est intervenu et a utilisé le temps dont il disposait. Il jouait plus librement et de manière plus agressive que moi, et il est allé chercher ses coups, et ce break à 3-2 dans le troisième a suffi".

Djokovic, qui a perdu contre un autre Italien, Jannik Sinner, en demi-finale de l'Open d'Australie en janvier, a déclaré qu'il serait probablement à la recherche de son premier titre de l'année à l'Open de Miami plus tard ce mois-ci.

"Je ne possède pas de titre cette année, ce n'est pas quelque chose dont j'ai l'habitude. Je commençais la saison la plupart du temps avec une victoire en Grand Chelem ou à Dubaï, ou dans n'importe quel tournoi. Je pense que chaque trophée qui se présentera à moi sera une bonne chose, évidemment pour briser le cycle négatif que j'ai connu lors des trois ou quatre derniers tournois où je n'ai pas vraiment été proche de mon meilleur niveau".

France gouvernement

Les jeux d’argent et de hasard peuvent être dangereux : pertes d’argent, conflits familiaux, addiction…

Retrouvez nos conseils sur joueurs-info-service.fr (09-74-75-13-13, appel non surtaxé)