Federica Brignone surgit du brouillard à Kvitfjell, Lara Gut-Behrami engrange

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Federica Brignone surgit du brouillard à Kvitfjell, Lara Gut-Behrami engrange
Federica Brignone regoûte à la victoire.
Federica Brignone regoûte à la victoire.
AFP
L'Italienne Federica Brignone, impressionnante malgré le brouillard, a remporté dimanche le deuxième super-G de Kvitfjell (Norvège) devant la Suissesse Lara Gut-Behrami, qui a engrangé de précieux points dans la course pour le gros globe.

Federica Brignone a devancé Lara Gut-Behrami, leader du classement général de 61/100e et la Tchèque Ester Ledecka de 79/100e.

La skieuse de 33 ans a décroché sa 25e victoire en Coupe du monde, la quatrième cette saison.

Sixième la veille du premier super-G, qui devait initialement être une descente, l'Italienne se replace à la fois dans la course au gros globe (2e) et dans celle du petit globe de la spécialité (3e).

Mais le week-end a été globalement plus fructueux pour Gut-Behrami, victorieuse samedi du premier super-G.

Gut-Behrami face à Shiffrin

En quête d'un deuxième gros globe de cristal après celui décroché en 2016, la Tessinoise de 32 ans compte désormais 385 points d'avance sur l'Américaine Mikaela Shiffrin.

Le retour de blessure de celle-ci est espéré le week-end prochain à Are (Suède), où sont prévus un géant et un slalom, avant les finales du 16 au 23 mars à Saalbach, en Autriche.

L'impasse de Gut-Behrami sur les slaloms laisse la possibilité à l'Américaine de lui reprendre théoriquement jusqu'à 200 points en cas de double succès dans cette discipline.

En attendant, Shiffrin recule néanmoins au 3e rang du classement général derrière Brignone. La lauréate du gros globe en 2020 est à 326 unités de la tête.

Au classement du petit globe de la spécialité, avec un seul super-G encore au programme, Brignone, 3e, revient à 74 unités de la leader Gut-Behrami alors que l'Autrichienne Cornelia Hütter, 7e dimanche, pointe à 69 points de la tête.

La course de dimanche a été reportée de cinq minutes en raison du brouillard puis interrompue après la chute a priori sans gravité de la Française Laura Gauché, première partante.

Après l'arrivée de la troisième concurrente, l'Autrichienne Ariane Raedler, la brume persistante sur la station norvégienne a de nouveau forcé les organisateurs à suspendre l'épreuve durant trois quarts d'heure.

Dans un brouillard redevenu épais sur la seconde partie du tracé, Brignone a mis la pression sur ses concurrentes en réalisant le meilleur temps avant une nouvelle interruption consécutive au passage de sa compatriote Marta Bassino, championne du monde en titre du super-G.

Du côté des Françaises, Romane Miradoli a pris la 12e place et Camille Cerutti la 35e. Karen Clément et Laura Gauché n'ont pas terminé après avoir chuté.

France gouvernement

Les jeux d’argent et de hasard peuvent être dangereux : pertes d’argent, conflits familiaux, addiction…

Retrouvez nos conseils sur joueurs-info-service.fr (09-74-75-13-13, appel non surtaxé)