Lou Jeanmonnot rafle la victoire et le petit globe de la Mass Start, Lisa Vittozzi sacrée

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Lou Jeanmonnot rafle la victoire et le petit globe de la Mass Start, Lisa Vittozzi sacrée

Lou Jeanmonnot magique en cette fin de saison.
Lou Jeanmonnot magique en cette fin de saison.AFP
Feu d'artifice des Bleues pour la dernière course de la saison, avec la victoire de Lou Jeanmonnot sur la Mass Start de Canmore, qui lui permet de rafler le globe de cristal de la spécialité au nez et à la barbe de Julia Simon. Gilonne Guigonnat participe à la fête en signant son premier podium, alors que Lisa Vittozzi valide son sacre au général.

Dernière course féminine de la saison, le moment pour Lisa Vittozzi d'enfin décrocher le gros globe de cristal du classement général, l'Italienne ayant totalement retourné la situation à Canmore, et Ingrid Tandrevold, seule biathlète encore en mesure de l'en priver, semblant en chute libre. Les Bleues, elles, couraient pour une ultime victoire après une splendide saison. 

Un état de fait confirmé par le premier tir couché. Encore une fois sur une forte cadence, Julia Simon signait un premier sans faute et ressortait en tête. En pole pour le globe de la Mass Start, la Française se donnait les moyens de ses ambitions. Lou Jeanmonnot tirait elle aussi parfaitement, au contraire de Justine Braisaz-Bouchet, Tandrevold et surtout Vittozzi, qui visiblement nerveuse, sortait deux cartouches.

L'écrémage continuait au deuxième tir couché : Simon et Jeanmonnot ressortaient devant après un tir parfait, en compagnie de Juni Arnekleiv et de Janina Hettich-Walz. Un groups de 4 qui avait pris la poudre d'escampette, alors que Vittozzi avait redressé le tir, mais n'était de toute façon pas en danger, Tandrevold devant à minima prendre une des deux premières places pour être une réelle menace. 

Souvent le tournant des courses en confrontation directe, le premier debout voyait Hettich-Walz et Jeanmonnot s'en sortir sans faute et repartir en tête, alors que Julia Simon était prise à son propre jeu et sortait deux balles. Gilonne Guigonnat venait alors se mêler la lutte pour le podium, et Tandrevold, sans faire de bruit, intégrait le Top 10, mais malgré une course très moyenne, Vittozzi restait en pole pour le gros globe. 

Il fallait toutefois attribuer la victoire sur le dernier tir. Les deux biathlètes de tête sortaient une cartouche, et ressortaient juste devant Gilonne Guigonnat, épatante. Vittozzi avait totalement craqué, mais s'en sortait quand même avec le gros globe de cristal, son premier, récompensant sa superbe saison. 

Restait deux enjeux majeurs. Le premier, la victoire. Lou Jeanmonnot appuyait sur l'accélérateur, créait un léger écart avec sa rivale allemande et s'en allait quérir une nouvelle victoire dans une fin de saison incroyable. Mieux, elle profitait de la 7e place de Julia Simon pour rafler le globe de la Mass Start. Un résultat incroyable couplé à une 2e place au classement général de la Coupe du monde. Pour que la fête soit belle, Gilonne Guigonnat a pris la 3e place, son premier podium en carrière, histoire de rappeler 'incroyable densité du biathlon féminin français.

France gouvernement

Les jeux d’argent et de hasard peuvent être dangereux : pertes d’argent, conflits familiaux, addiction…

Retrouvez nos conseils sur joueurs-info-service.fr (09-74-75-13-13, appel non surtaxé)