Sébastien Ogier bat un record en remportant pour la 7e fois le Rallye WRC du Mexique

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Sébastien Ogier bat un record en remportant pour la 7e fois le Rallye WRC du Mexique
Sébastien Ogier continue d'enfiler les victoires.
Sébastien Ogier continue d'enfiler les victoires.
AFP
Le Français Sébastien Ogier (Toyota) a remporté le rallye du Mexique, troisième épreuve de la saison, et établi un nouveau record en gagnant pour la septième fois cette étape du Championnat du monde des rallyes (WRC), dimanche.

L'octuple champion du monde, qui a roulé prudemment dimanche pour ne pas gâcher son avance portée à 35 secondes, a tout de même remporté la dernière spéciale, la Power Stage, ajoutant cinq points supplémentaires aux 25 de la victoire, ce qui lui permet de prendre la tête du championnat du monde.

Le Belge Thierry Neuville (Hyundai) se classe deuxième à deux centièmes seulement du vainqueur, devant le Britannique Elfyn Evans, qui amène une deuxième Toyota sur le podium après un mano a mano qui aura duré toute la dernière journée de l'épreuve mexicaine, de retour après deux années blanches en raison du Covid-19.

Champion du monde en titre, le Finlandais Kalle Rovanperä (Toyota) pointe en 4e position à 1 min 55 sec 3/100.

Sébastien Ogier, de retour après avoir fait l'impasse au rallye de Suède il y a un mois, a bénéficié des déboires mécaniques du leader du championnat du monde WRC, l'Estonien Ott Tänak (M-Sport Ford), neuvième, et surtout d'un spectaculaire accident heureusement sans gravité qui a mis hors jeu le Finlandais Esapekka Lappi (Hyundai) alors qu'il faisait course en tête lors de la 15e spéciale samedi.

Prochaine étape du calendrier WRC: le rallye de Croatie du 20 au 23 avril sur des routes d'asphalte réputées étroites et bosselées.