Le Stade français et le Stade Toulousain font le break, Montpellier respire en Top 14

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Le Stade français et le Stade Toulousain font le break, Montpellier respire en Top 14

Paul Graou intenable pour le Stade Toulousain.
Paul Graou intenable pour le Stade Toulousain.AFP
Le Stade français et Toulouse, vainqueurs avec bonus, ont pris un peu d'avance en tête du classement sur Bordeaux-Bègles et le Racing 92, battus à domicile samedi lors de la 15e journée du Top 14, dont Montpellier n'est plus lanterne rouge.

Graou puissance quatre

Vous avez dit doublons? Malgré les absences de ses nombreux internationaux, monopolisés par le Tournoi des six nations, le Stade toulousain enchaîne les succès.

Il n'a même pas eu besoin d'Antoine Dupont -- parti rejoindre l'équipe de France de rugby à VII -- cette fois pour dominer le promu Oyonnax dans les grandes largeurs (61-34).

L'habituelle doublure du demi de mêlée des Bleus, Paul Graou, s'est offert un quadruplé lors du festival des champions de France en titre (9 essais), qui ont mis un peu moins d'énergie à défendre.

La victoire bonifiée du leader, le Stade français, sur Perpignan (32-19), a été plus laborieuse.

Longtemps accrochés, les Parisiens n'ont fait la différence que dans le dernier quart d'heure grâce au deuxième essai personnel de Mathieu Hirigoyen et celui de l'éternel Rory Kockott.

Ils conservent malgré tout les commandes du Top 14, à égalité de points avec Toulouse et cinq et six longueurs d'avance désormais sur Bordeaux-Bègles et le Racing 92, grands perdants de la journée.

L'UBB et le Racing lâchent du lest

Privée de ses Bleus Maxime Lucu, Matthieu Jalibert, Damian Penaud, Louis Bielle-Biarrey et Yoram Moefana, "protégés" pendant le Tournoi, l'UBB a concédé contre Pau (20-10) sa deuxième défaite consécutive à domicile.

Equipe surprise du début de saison, la Section paloise repart elle de l'avant après une série de quatre revers de rang.

Les absences des internationaux (Cameron Woki, Nolann Le Garrec, Gaël Fickou), en plus de la blessure à une cheville de l'ouvreur Antoine Gibert, se font également sentir au Racing.

Le club des Hauts-de-Seine a été battu pour la troisième fois de suite, par Montpellier (44-20), qui profite de cette première victoire à l'extérieur, bonifiée, pour céder la dernière place à Oyonnax.

Le talonneur Christopher Tolofua, tout juste transféré de Toulon, a inscrit l'essai du bonus héraultais après la sirène.

La Rochelle reste en retrait

Les doubles champions d'Europe en titre rochelais avaient l'occasion de s'inviter enfin dans le top 6 en cas de succès à Lyon. C'est raté.

Très réalistes en début de match, ils ont subi le réveil du LOU (28-17), porté par la prestation de haut vol de son centre fidjien Semi Radradra, de tous les bons coups, et un doublé de son demi de mêlée Baptiste Couilloud.

Déceptions de la première partie de saison, les Lyonnais, provisoirement dixièmes, se donnent un peu d'air dans la course au maintien.

La 15e journée se refermera dimanche (21h05) par la confrontation entre deux équipes à la lutte pour une qualification en phase finale, Castres (8e) et Toulon (5e).

France gouvernement

Les jeux d’argent et de hasard peuvent être dangereux : pertes d’argent, conflits familiaux, addiction…

Retrouvez nos conseils sur joueurs-info-service.fr (09-74-75-13-13, appel non surtaxé)