La Rochelle n'y arrive pas, Paris reprend la tête du Top 14

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

La Rochelle n'y arrive pas, Paris reprend la tête du Top 14

Paris a repris la tête du Top 14 ce samedi.
Paris a repris la tête du Top 14 ce samedi. AFP
La Rochelle a enregistré samedi sous la pluie d'Oyonnax une quatrième défaite en cinq journées de Top 14, dont le Stade français a provisoirement repris les commandes à la faveur de son large succès à domicile sur Castres.

La Rochelle, la douche froide

Diminués par les absences de leurs internationaux, dont Grégory Alldritt ou Antoine Hastoy, au repos après la Coupe du monde, les Rochelais n'y arrivent pas en ce début de saison.

Battus à domicile par Castres (27-24) le week-end dernier, ils ont cette fois cédé chez le promu oyonnaxien (19-17), qui a mieux géré les conditions climatiques difficiles.

Les doubles champions d'Europe en titre, plombés par leur conquête défaillante, vont devoir vite se ressaisir pour ne pas accumuler trop de retard dans la course à la phase finale.

"On a besoin de vite se révolter. Quelque chose doit vite changer et j'espère que ce n'est pas l'entraîneur", a déclaré Ronan O'Gara, le manager des Maritimes, tombés à la 12ᵉ place malgré le point de bonus défensif arraché en fin de match. Maigre consolation.

Le Stade français redémarre

Les Parisiens relèvent la tête et la reprennent. Battus pour la première fois de la saison à Bayonne la semaine passée (16-3), ils sont repartis de l'avant sur leur terrain face à Castres (39-16).

Ce succès bonifié et autoritaire leur permet de retrouver la première place du classement en attendant le match en soirée (21h05) entre leurs voisins du Racing 92 et Lyon.

Une première réussie pour le nouveau duo d'entraîneurs Laurent Labit et Karim Ghezal, qui retrouvent le championnat après quatre ans dans le staff du XV de France.

Ils ont sans doute apprécié le festival offensif de leur équipe (six essais), dont deux doublés pour le jeune talonneur Lucas Peyresblanques et le centre sud-africain Jeremy Ward, et l'essai du "revenant" Sekou Macalou.

Perpignan se lance enfin

Les retours des internationaux Maxime Lucu, Silipi Falatea et Louis Bielle-Biarrey, auteur d'un essai, ont également fait du bien à l'Union Bordeaux-Bègles, victorieuse de Montpellier (26-13) sous les yeux de Damian Penaud, acclamé par le public de Chaban-Delmas.

Ses Bleus n'ont en revanche pas suffi à Toulon, battu à Perpignan (26-22) malgré un essai en début de match de Charles Ollivon sur une passe au pied de l'ouvreur gallois Dan Biggar, blessé au dos sur la tentative de transformation.

Un énorme soulagement pour l'Usap de l'ancien coach du RCT Franck Azéma, qui était la dernière équipe à ne pas encore avoir gagné.

Clermont a su dompter les éléments pour passer sept essais à Bayonne (46-14). Un troisième succès en trois matches dans son stade Marcel-Michelin à confirmer en déplacement désormais.

Le Stade toulousain, renforcé par ses "Mondialistes" Melvyn Jaminet, titulaire, et Peato Mauvaka, capitaine, se déplacera dimanche (21h05) à Pau, leader du classement avant le début de la journée.

France gouvernement

Les jeux d’argent et de hasard peuvent être dangereux : pertes d’argent, conflits familiaux, addiction…

Retrouvez nos conseils sur joueurs-info-service.fr (09-74-75-13-13, appel non surtaxé)