Pour Novak Djokovic, battre le record de Steffi Graf est "surréaliste"

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Pour Novak Djokovic, battre le record de Steffi Graf est "surréaliste"

Novak Djokovic n'en a pas fini avec la chase aux records.
Novak Djokovic n'en a pas fini avec la chase aux records.AFP
Novak Djokovic a déclaré que battre lundi le record de Steffi Graf de 377 semaines à la première place du classement était "surréaliste" et qu'il était fier de dépasser l'un des grands noms du sport.

Novak Djokovic passera sa 378e semaine au sommet du tennis masculin à Dubaï, où il disputera son premier tournoi depuis qu'il a conquis le mois dernier une 10e couronne à l'Open d'Australie et un record de 22 titres en Grand Chelem.

"Je veux toujours plus de réalisations", a déclaré Djokovic aux journalistes à Dubaï dimanche.

"Je suis motivé par les objectifs. Je suis aussi dévoué à ce sport que n'importe qui d'autre.

"Bien sûr, c'est un peu surréaliste d'être numéro mondial pendant autant de semaines, d'égaler Steffi Graf, qui est l'un des grands noms de notre sport, tant chez les hommes que chez les femmes. Le simple fait de figurer parmi ces noms légendaires est flatteur. J'en suis très fier."

Invaincu dans les 12 matches qu'il a disputés depuis le début de la saison, Djokovic affirme qu'il ne souffre plus depuis une semaine, après avoir récupéré d'une déchirure musculaire à l'ischio-jambier gauche qu'il avait subie en Australie.

"Je suis de plus en plus près de cent pour cent. Je ne suis pas encore arrivé au niveau du jeu lui-même, de ce que je ressens sur le court. Mais l'important, c'est qu'il n'y a pas de douleur. Je ne suis pas gêné dans ma façon de me déplacer sur le court", a déclaré le joueur de 35 ans.

Djokovic entamera sa campagne de Dubaï contre le Tchèque Tomas Machac, qualifié, mardi. Daniil Medvedev, Felix Auger-Aliassime et Andy Murray sont également attendus sur le court.

Murray, qui a une semaine de plus que Djokovic et qui est le rival du Serbe depuis leur adolescence, sort d'une semaine époustouflante à Doha, où il a dû se battre en quatre sets de trois avant de s'incliner en finale face à Medvedev.

C'est un thème récurrent pour l'ancien numéro un mondial britannique, qui a également réalisé des performances héroïques à l'Open d'Australie le mois dernier.

"Ce qui se passe maintenant cette année, avec ses balles de match sauvées dans chaque match qu'il joue, le nombre d'heures qu'il a passées sur le court depuis le début de l'année, en particulier en Australie, c'est quelque chose que vous devez admirer et dire 'chapeau' à cause de tout ce qu'il a traversé avec sa hanche", a déclaré Djokovic à propos de Murray.

Un gars formidable, Murray

"Il faut savoir qu'il a une hanche artificielle et qu'il se déplace comme il le fait. Il cherche constamment à s'améliorer et à revenir au plus haut niveau, ce qu'il semble avoir fait. Il ne cesse de grimper dans les classements. Le niveau est de mieux en mieux.

"Je suis très heureux pour lui parce que c'est un type formidable, il respecte le sport, il travaille très, très dur. Donc très engagé, il mérite son succès".

Djokovic a également prêté attention aux récents exploits des joueurs chinois sur le circuit ATP.

Deux hommes chinois sont classés dans le top 100 - Wu Yibing et Zhang Zhizhen - et l'adolescent Shang Juncheng n'est pas loin derrière.

Djokovic a déclaré qu'il avait toujours su que ce n'était qu'une question de temps avant que les hommes chinois ne grimpent dans les classements comme l'ont fait les femmes chinoises sur le circuit WTA.

"Je suis heureux pour le tennis chinois. C'est important. Il est important qu'un pays comme la Chine réussisse également dans le tennis masculin. Je pense que pour nous, en tant que membres de l'écosystème du tennis, c'est une excellente nouvelle", a-t-il ajouté.

France gouvernement

Les jeux d’argent et de hasard peuvent être dangereux : pertes d’argent, conflits familiaux, addiction…

Retrouvez nos conseils sur joueurs-info-service.fr (09-74-75-13-13, appel non surtaxé)