Les notes de France - Danemark (2-1)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Les notes de France - Danemark (2-1)
Griezmann-Mbappé, duo en forme
Griezmann-Mbappé, duo en forme
Profimedia
Un Antoine Griezmann partout sur le terrain, un Kylian Mbappé double buteur et un côté droit bleu solide : que demander de plus ? Les Bleus ont battu le Danemark et sont en 1/8. Voici nos notes.

France

                               Lloris (6)
Koundé (6) Varane (6) Upamecano (7) Hernandez (7)
                     Tchouaméni (6) Rabiot (6)
           Dembélé (6) Griezmann (8) Mbappé (8)
                              Giroud (5)

Danemark

                             Schmeichel (6)
        Nelson (5) Christensen (5) Andersen (4)
Maehle (4) Eriksen (4) Höjbjerg (5) Kristensen (3)
                 Damsgaard (4) Lindström (3)
                              Cornelius (3)

Le MVP : Antoine Griezmann

Il avait déjà été excellent contre l'Australie, il a réédité sa performance contre le Danemark. Présent à la création, au repli défensif, dans les phases de transition, électron libre, "Grizi" a été omniprésent tout au long de la rencontre, dans tous les compartiments du jeu. Souvent déclencheur des attaques bleues, très juste sur les coups de pied arrêtés, c'est lui qui délivre un centre exceptionnel pour Kylian Mbappé pour offrir la victoire. Remarquable.

Le Patron : Kylian Mbappé

Auteur d'une première période brouillone, il a moins dribblé qu'à l'accoutumé, a perdu des ballons mais... il inscrit un doublé. Sa combinaison avec Théo Hernandez a fait craquer le Danemark une première fois, avec une déviation involontaire d'Andreas Christensen qui a surpris un Kasper Schmeichel jusqu'alors intraitable. Et si la passe laser de Griezmann est fabuleuse, son appel tranchant a été létal. 

La Bonne Surprise : le côté droit français

C'était la grande interrogation depuis plusieurs jours : comment le côté droit bleu allait tenir face aux Danois ? Avec Jules Koundé à la place de Benjamin Pavard et Ousmane Dembélé devant lui, Didier Deschamps a fait le bon choix. Les deux Barcelonais n'ont pas du tout été mis en difficulté en 1re période et même si "Dembouz", excellent pendant une heure, a disparu de la circulation ensuite, ce binôme propose quelques garanties. Reste à savoir s'ils auront droit à un deuxième essai contre la Tunisie pour se perfectionner. 

La Déception : le Danemark

Dans la continuité du non-match contre la Tunisie (0-0), le Danemark n'a rien proposé. Aux antipodes de ses deux victoires en Ligue des Nations contre les Bleus, la Danish Dynamite a été un pétard mouillé. Revenus au score presque par hasard, les Danois ont eu 10 bonnes minutes en 2e période pour forcer la décision. Mais c'est bien trop peu et cette défaite est méritée en tous points. Invaincus, certes, mais mal embarqués, les Scandinaves seront dans l'obligation de battre l'Australie. Et vu l'engagement mis par les Socceroos pour battre la Tunisie (1-0), la qualification est loin d'être acquise pour Christian Eriksen et ses coéquipiers.