Le Portugal joue avec le feu, mais s'en sort face au Ghana

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Le Portugal joue avec le feu, mais s'en sort face au Ghana
Cristiano a marqué le premier but de la rencontre. Il devient le premier joueur à avoir marqué durant cinq Coupe du monde.
Cristiano a marqué le premier but de la rencontre. Il devient le premier joueur à avoir marqué durant cinq Coupe du monde.
Profimedia
Il fallait commencer de la meilleure des manières pour les Portugais, ils ont tardé à se mettre à l'abri. Après une première rencontre très compliquée, Cristiano Ronaldo a ouvert le score sur pénalty, puis Joao Félix a redonné l'avantage, avant que Rafael Leao se soit montré décisif dès son entrée en jeu.

Malgré ce qu'il suit, le Portugais qui a sûrement été le plus important dans ce premier succès des hommes de Fernando Santos se nomme Bruno Fernandes. Auteur de deux passes décisives, ce dernier est monté en puissance au fil du match. 

Cependant, mettons la lumière sur les buteurs : Cristiano Ronaldo, Joao Félix et Rafael Leao. Les trois ont prouvé qu'ils avaient un rôle à jouer avec le Portugal

Une première mi-temps décevante...

On ne s'attendait pas nécessairement à un Portugal très joueur, car on connaît les préceptes de Fernando Santos, mais au regard des individualités, il est décevant de constater le 0-0 après 45 minutes de jeu. Les Portugais ont été trop peu inspirés et inspirants. 

Sur attaque placée, les espaces n'ont pas été trouvés, tandis qu'en transition, le front de l'attaque n'a jamais reçu le ballon dans la profondeur. Joao Félix, Otavio, Cristiano Ronaldo, Bruno Fernandes et Bernardo Silva n'ont pas réussi à suffisamment se trouver. 

La seule véritable éclaircie est à mettre à l'actif de Cristiano Ronaldo à la 31e minute de jeu. Seul problème, son but a été signalé hors-jeu. 

Cristiano Ronaldo... puis Joao Felix en sauveur

Tout allait très mal jusqu'à l'heure de jeu, le Portugal n'étant absolument pas dangereux, Cristiano Ronaldo a délivré les siens sur pénalty après se l'être lui-même procuré. Lucarne gauche, les Portugais peuvent alors respirer. 

Mais ne nous arrêtons pas là, car CR7 vient de marquer l'histoire. Il est devenu le premier joueur à marquer durant cinq Coupe du monde : 2006 - 2010 - 2014 - 2018 - 2022.

Huit minutes plus tard, André Ayew refroidit tout le monde en reprenant à bout portant un centre de Mohammed Kudus, l'un des meilleurs ghanéens du match. Trois minutes après, le joueur de l'Ajax sort et tout change. C'est Joao Félix qui se mue alors en sauveur. 

Sur une belle transition, enfin réussie, Bruno Fernandes trouve l'attaquant de l'Atlético de Madrid dans la profondeur, qui ajuste le gardien des Black Stars d'un ballon piqué parfaitement brossé. Le Portugal reprend l'avantage et prend enfin confiance balle au pied. 

Rafael Leao, ou le clou du spectacle

Lui, on l'attendait depuis le début, Fernando Santos a tardé à faire ses changements, Rafael Leao n'est rentré qu'à la 77e minute de jeu. Sur sa première occasion, il met le 3e but, celui qui met les siens définitivement à l'abri... ou presque.

À la 89e minute, Osman Bukari, l'ailier de l'Étoile Rouge de Belgrade, a réduit le score d'une belle tête propulsée dans les filets de Diogo Costa, la faute surtout à une défense apathique, Ruben Dias et Raphaël Guerreiro étant beaucoup trop passifs. 

Néanmoins, la Seleçao peut désormais souffler, elle est parvenue à conserver le score jusqu'à la fin du match, un résultat crucial pour cette entrée en lice. Côté ghanéen, ils peuvent nourrir des regrets tant il y avait la place pour faire mieux. Mais c'est loin d'être fini pour eux, l'Uruguay et la Corée du Sud ayant fait match nul plus tôt dans l'après-midi. Le Portugal mène donc ce groupe H avec trois points.