L'implacable Novak Djokovic domine Casper Ruud et remporte son sixième Masters

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
L'implacable Novak Djokovic domine Casper Ruud et remporte son sixième Masters
Novak Djokovic égale le nombre de victoires aux Masters de Roger Federer.
Novak Djokovic égale le nombre de victoires aux Masters de Roger Federer.
AFP
Encore une fois, Novak Djokovic a mis au pas la jeune génération lors des ATP Finals de Turin. En finale, il s'est révélé intraitable contre Casper Ruud (7-5, 6-3), et il égale ainsi Roger Federer en remportant le Masters pour la sixième fois de sa carrière.

Dernier grand rendez-vous de la saison, les ATP Finals étaient sur le point de rendre leur verdict. La finale opposait le maître des lieux, Novak Djokovic, à Casper Ruud, novice à ce niveau dans ce tournoi. Le Serbe visait une sixième victoire dans ce grand rendez-vous de fin d'année, mais le Norvégien avait été particulièrement impressionnant cette semaine. Une finale arbitrée pour la première fois par une femme, la Française Aurélie Tourte

Premier à servir, "Nole" a fait la course en tête et obtenu deux balles de break dès le premier engagement du Scandinave. Mais Ruud, bien en jambes, les sauve avec autorité. Le début du bras de fer. Les deux joueurs enchaînent les jeux de service avec une facilité déconcertante.

Jusqu'à 4-3, quand Casper Ruud se met quelque peu en danger tout seul et concède une nouvelle occasion de break, sauvée d'un service gagnant. Petit à petit, Djokovic semble prendre un ascendant, tant il est impérial sur sa mise en jeu. Il attend l'occasion, et celle-ci survient à 6-5, sous la forme d'une balle de set, sur laquelle il montre toute sa maîtrise en poussant son rival à la faute, empochant ainsi la première manche (7-5).

Le plus fort, c'est Nole

Dès lors, le scénario à venir est connu : À la moindre légère baisse de niveau de Casper Ruud, Djokovic frappera. Et il ne faudra attendre que quatre jeux pour que cela arrive. Un jeu de service un peu moins intense du Norvégien, et Djoko breake et fonce vers le titre. Ne lui reste plus qu'à assurer ses mises en jeu.

Ce sera chose faite à la Djoko, sereinement, sans trembler. Les jeux de service défilent, et il sert pour le match à 5-3. Même si Ruud tente sa chance, rien n'y fait. Novak Djokovic s'impose 7-5, 6-3 et remporte son sixième Masters, égalant le record de Roger Federer. Dans une saison rocambolesque, le Serbe rappelle à tout le monde que s'il n'est plus le n°1 mondial, il reste le patron. 

Ram et Salisbury sacrés en double

En doubles, c'est le duo Rajeev Ram - Joe Salisbury qui a décroché la timbale. Finaliste l'an dernier, battue par les Français Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert, la paire américano-anglaise a cette fois dominé en finale (7-6, 6-4) Nikola Mektic et Mate Pavic, qui avaient notamment disputé la finale de Wimbledon. Lauréats de l'US Open en septembre, Ram et Salisbury ont prolongé leur état de forme jusqu'à Turin, et s'imposent comme la meilleure paire de double de la saison.