Top 14 : Le Stade Français est inarrêtable, Lyon se relance, Brive enchaîne

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Top 14 : Le Stade Français est inarrêtable, Lyon se relance, Brive enchaîne

Enzo Hervé a été impérial au pied pour Brive
Enzo Hervé a été impérial au pied pour BriveAFP
Quatrième victoire d'affilée pour un Stade Français solide deuxième du Top 14, et tout en maîtrise contre Castres. Lyon a mis fin à sa mauvaise passe en ramenant 5 points de Pau, alors que Brive a tenu le choc pour dominer Toulon. Clermont, de son côté, a été ballotté par Perpignan, mais s'en est sorti avec de la réussite.

ASM Clermont 31-20 USA Perpignan

Alerte rouge à Clermont. Entre le départ de Damian Penaud, celui de l'entraîneur adjoint Xavier Sadourny et la déroute contre le Stade Toulousain dimanche, il fallait gagner contre une USAP au fond du trou et lanterne rouge. Pourtant, Perpignan va rapidement prendre les devants sur un essai splendide de 100 mètres, initié par Goutard et conclu par Lemalu (13ème). Un chef d'oeuvre qui réveille Clermont, qui provoque deux cartons jaunes catalans coup sur coup, avant d'enfin franchir la ligne par Raka (25ème). Puis c'est Tixeront qui va faire passer les Jaunards devant, sans réelle sérénité toutefois. Laborieux, les Clermontois n'emmenaient pas large à la pause (14-10). 

Et encore plus quand les Catalans sont revenus à un point, après une pénalité de McIntyre. Plisson a redonné de l'air, mais l'USAP ne s'est pas arrêté de jouer, et a encore inscrit un essai superbe par Tilsley (63ème). Perpignan menait alors de trois points, et l'urgence était réelle pour Clermont. Qui va finir par retrouver la réussite avec un essai de Baptiste Jauneau, grâce à un rebond favorable. Avant l'essai de la victoire sur une interception assassine de Bautista Delguy contre ses anciens coéquipiers. L'essentiel est fait pour Clermont, mais il en faudra plus pour prétendre jouer plus haut. 

CA Brive 26-17 RC Toulon

Deux victoires d'affilée pour Brive, de bons débuts pour Patrice Collazo, qui visait forcément la passe de trois contre le dernier club qu'il a entraîné. Duel de buteurs dans un premier temps, avant que la pression briviste ne s'intensifie. Mais alors qu'il faisaient le siège de la ligne toulonnaise, les Corréziens vont se montrer maladroits, et gâcher plusieurs cartouches, malgré le carton jaune de Salles pour les visiteurs. Néanmoins, Enzo Hervé avait remporté son duel au pied face à Dan Biggar, et Brive menait au moment des oranges (12-9). 

L'ouvreur briviste est impérial sur pénalité, et en rajoute une, puis deux, puis trois pour donner de l'air aux siens. Toulon ne semble pas avoir les moyens de ses ambitions, et se perd dans les rucks. Mais le RCT finit par donner de l'air au cuir, et inscrire le premier essai de la partie par Salles, en coin (63ème). Toulon était cependant court de 4 points, et est passé proche de franchir la ligne à nouveau. Mais c'est finalement Brive qui va porter l'estocade sur un essai tardif de Karkadze, qui permet au CAB de passer à 3 victoires d'affilée, et de s'éloigner de la dernière place. 

Section Paloise 12-21 Lyon OU

Match importantissime entre deux équipes sans victoire en Top 14 depuis fin novembre. Ce qui explique pourquoi les deux formations étaient inhibées en début de partie, avant que Lyon ne mette la main sur la rencontre et finisse par arriver à ses fins par Tuisova en coin (30ème). Un essai qui ne freine pas les ambitions paloises, mais il faut bien avouer que les Béarnais ont passé la majeure partie de la première période, et qui pouvaient s'estimer heureux de n'être menés que d'un point (6-7).

Encore un essai pour Tuisova
Encore un essai pour TuisovaAFP

Au retour des vestiaires, Zach Henry fait rapidement passer son équipe devant au pied. Le match s'est alors tendu entre deux équipes qui n'arrivaient pas à développer leur jeu. Henry a rajouté trois points, mais on sentait que la partie pouvait basculer à tout moment. C'est à 10 minutes de la fin que Lyon va revenir dans le match sur un essai de Coltman, la transformation de Doussain faisant paser le LOU devant. Avant de noyer la Section sur un essai de Verelamu, pour accrocher en plus le bonus offensif. Lyon met fin de belle manière à une série de cinq défaites d'affilée toutes compétitions confondues, alors que Pau glisse dangereusement vers la bataille pour le maintien. 

Stade Français 26-7 Castres Olympique

Dauphin de Toulouse, le Stade Français avait l'occasion d'asseoir sa place de deuxième contre une équipe de Castres toujours timorée en déplacement. Et les Tarnais vont de plus se saborder en 2 minutes quand Nakosi va cravater Odogwu sur l'aile. Essai de pénalité et jaune, et le Castrais s'en tire bien ! Mais au lieu d'enfoncer le clou, les Parisiens vont s'endormir, et sur une rare incursion dans les 22, Doubrère va inscrire un vrai essai de n°9 (26ème). Néanmoins, les Tarnais étaient bien trop indisciplinés, et la gâchette Joris Segonds avait bien meublé le score à la pause (19-7). 

Nakosi s'est signalé défavorablement d'entrée
Nakosi s'est signalé défavorablement d'entrée AFP

Macalou est passé proche de doubler la mise dès le retour des vestiaires. Castres s'est enhardi, sentant le coup fumant possible, mais une glissade d'Urdapilleta sur une pénalité cadeau a entamé ses ambitions, mais moins qu'un splendide essai de Geoffrey Palis refusé pour un en-avant de Doubrère. Après autant d'occasions manquées, le Stade Français a fini par porter un coup fatal sur un superbe mouvement conclu par Jeremy Ward. Le score n'évoluera plus, les Parisiens enchaînent une quatrième victoire consécutive, et confortent leur place de dauphin. 

France gouvernement

Les jeux d’argent et de hasard peuvent être dangereux : pertes d’argent, conflits familiaux, addiction…

Retrouvez nos conseils sur joueurs-info-service.fr (09-74-75-13-13, appel non surtaxé)