Trop fort pour Bublik, Ugo Humbert triomphe à Dubaï et reste invaincu en finale ATP !

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Trop fort pour Bublik, Ugo Humbert triomphe à Dubaï et reste invaincu en finale ATP !

Ugo Humbert peut jubiler !
Ugo Humbert peut jubiler ! AFP
La magnifique semaine d'Ugo Humbert a trouvé une superbe conclusion. Conquérant en finale, le Tricolore a dominé sans coup férir Alexander Bublik pour s'offrir un 6e titre en carrière, un 2e en 2024, et une place dans le Top 15 en bonus. Splendide.

Sacré début d'année pour Ugo Humbert. Après un titre à Marseille, il pouvait doubler la mise à Dubaï. Toujours invaincu en finale (5/5), il était le favori logique, surtout après avoir sorti nul autre que Daniil Medvedev la veille. Néanmoins, il ne fallait surtout pas sous-estimer Alexander Bublik, en plein essor lui aussi, et capable de rivaliser avec n'importe qui dans un bon jour. 

Le début de match est néanmoins conforme au scénario attendu. Deux gros serveurs, qui n'ont pas peur d'attaquer, et qui tentent de se montrer conquérants sur leurs mises en jeu. Le premier à être mis en danger est le Français, qui sauve toutefois avec beaucoup de maîtrise la première balle de break au 5e jeu. Le nivea va s'élever, mais le Français semblait en mesure de prendre un ascendant.

Cependant, malgré plusieurs balles de break, il ne parvient pas à faire l'écart. À chaque fois, le Kazakhstanais sort d'énormes premières ou des coups de génie pour rester dans le jeu. Mais tout change quand Bublik se voit contraint de servir pour rester dans la première manche. Il devient alors moins percutant, plus fébrile, et s'il sauve la première balle de set, la deuxième est la bonne pour Ugo Humbert, qui vire en tête. 

On se dit alors que le Français n'a plus qu'à porter l'estocade, tant son rival semble sur un fil. Bublik tient tant bien que mal grâce à sa première, mais cela ne peut pas durer éternellement. Dès le quatrième jeu, Humbert attaque et pousse son adversaire à la faute. Trahi par sa première, Bublik lâche le break, le Tricolore confirme et se retrouve sur la voie royale. 

Reste cependant à conclure, mais le Français dégage tellement de sérénité que cela ne semble même pas un problème. Il déroule son jeu offensif, et se montre trop solide jusqu'au bout, malgré une légère tremblote bien légitime au moment de conclure, pour aller chercher un implacable succès 6-4, 6-3. C'est le sixième titre en six finales pour Ugo Humbert, qui sera demain 14e mondial. Une progression attendue pour un joueur qui semble enfin arriver à maturité, et qui est désormais indiscutablement la locomotive du tennis masculin français. 

France gouvernement

Les jeux d’argent et de hasard peuvent être dangereux : pertes d’argent, conflits familiaux, addiction…

Retrouvez nos conseils sur joueurs-info-service.fr (09-74-75-13-13, appel non surtaxé)