Pourtant parfait au tir, Quentin Fillon Maillet reste au pied du podium sur la Mass Start

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Pourtant parfait au tir, Quentin Fillon Maillet reste au pied du podium sur la Mass Start

Quentin Fillon Maillet y a cru.
Quentin Fillon Maillet y a cru. AFP
Quentin Fillon Maillet a signé le seul sans faute au tir de la journée, mais bien trop court sur les skis, il a dû baisser pavillon pour le podium en fin de course lors de la Mass Start d'Antholz-Anterselva.

Dernier jour de compétition pour le circuit du biathlon avant d'aller préparer les Mondiaux en février. Au programme, les Mass Start sur la piste d'Antholz-Anterselva, et en premier la course messieurs. Un favori, Johannes Boe, évidemment, mais on espérait surtout un sursaut des Tricolores, après le désastre en relais hier.

Un premier tour de Mass Start est traditionnellement accompli sur un rythme de sénateur, sauf que Johannes Boe a été victime d'une chute, qui lui coutera deux fautes d'entrée. Les Bleus, eux, commencent tambour battant, puisque Émilien Jacquelin, Quentin Fillon Maillet et Éric Perrot signent le sans faute pour se porter dans le groupe de tête. 

Un premier écrémage est fait sur le deuxième couché. Quentin Fillon Maillet signe un nouveau sans faute et ressort dans un groupe de 4 en compagnie de Johannes Kuehn, Justus Strelow et Johannes Dale. Éric Perrot est à une dizaine de secondes alors que Johannes Boe reste dans le paquet. À la mi-course, les chances de bon résultat français sont élevées.

Mais le rythme n'est pas soutenu, et c'est un groupe de sept biathlètes qui arrive ensemble sur le premier debout. Quentin Fillon Maillet lâche alors un tir supersonique et ressort en tête, flanqué des Norvégiens Vetle Christiansen et Vebjoern Soerum. Johannes Boe semble avoir abdiqué alors qu'Émilien Jacquelin est 4e. Cela sent bon pour les Bleus. 

Reste un dernier debout couperet. Christiansen a lâché ses compagnons, et entre en tête. Il lâche un 5/5 monstrueux et s'en va chercher la victoire, alors que Quentin Fillon Maillet signe aussi le tir parfait - le seul 20/20 de la journée - et semble assurer la seconde place. Mais les Norvégiens sont trop forts sur les skis, et le Jurassien se fait déposer par Johannes Dale puis Vebjoern Soerum dans les derniers hectomètres, pour une quatrième place finale. Rageant, et inquiétant à l'approche des Mondiaux. Car après deux tiers des manches de Coupe du monde, toujours pas de podium individuel chez les hommes. 

France gouvernement

Les jeux d’argent et de hasard peuvent être dangereux : pertes d’argent, conflits familiaux, addiction…

Retrouvez nos conseils sur joueurs-info-service.fr (09-74-75-13-13, appel non surtaxé)