Multi' Top 14 : Toulon crucifie Clermont, Oyonnax facile, Montpellier lanterne rouge

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Multi' Top 14 : Toulon crucifie Clermont, Oyonnax facile, Montpellier lanterne rouge

Théo Millet et Oyonnax maîtres à domicile.
Théo Millet et Oyonnax maîtres à domicile. AFP
Ça va mal à Montpellier, battu à Perpignan et dernier du Top 14. Le gros coup de la journée est signé Toulon, qui va chercher dans les dernières minutes une victoire cruciale à Clermont, alors que Bayonne et Oyonnax ont fait le travail à domicile.

Aviron Bayonnais 35-16 Section Paloise

Le premier objectif de l'Aviron cette saison, rester invaincu à domicile, était jusqu'ici réussi. Alors que Simmonds avait mis la Section devant, un carton jaune puis un essai en force de Tomas Paulos a donné l'ascendant à Bayonne. Les Palois sont passés proches de revenir sur une action de folie impliquant Gailleton, mais les avant locaux ont remis la marche avant pour saler la note par Pierre Huguet. Le pied de Camille Lopez fait le reste pour permettre aux Basques de rentrer devant aux vestiaires (17-9).

Dès le retour, l'Aviron a appuyé sur l'accélérateur et rapidement récolté un troisième essai signé Federico Mori. Mais alors que le bonus est en poche, Samuel Ezeala ramène les visiteurs d'une course tranchante pleine d'à-propos. Le prochain essai promettait alors de décider du sort du match, et c'est Guillaume Rouet qui l'aplatira pour aller chercher 5 points de bon aloi pour les Bayonnais, toujours ambitieux cette saison. Pau, de son côté, perd la tête du Top 14.

ASM Clermont 27-30 RC Toulon

Deux équipes dont on ne savait pas vraiment quoi attendre cette saison s'affrontaient à Marcel-Michelin. À domicile, les Clermontois ont rapidement lancé les hostilités depuis leurs 22 mètres pour une action intense conclue à l'autre bout par Peceli Yato. Le match est ouvert, pour le plaisir du public, mais les Toulonnais ont du répondant, et sur un gros travail des avants, passent devant grâce à Jules Coulon. Le talonneur local Folau Fainga'a va alors signer un splendide essai d'ailier pour remettre les siens devant de justesse aux citrons (14-13). 

La deuxième période repart sur le même rythme, et Clermont pense marquer sur un essai splendide en première main de Sébastien Bézy, mais la vidéo intervient. Le tournant du match à priori, puisque Toulon reprend la main grâce au doublé de Jules Coulon. Clermont est au bord de la rupture, revient par le pied d'Urdapilleta, avant de voir Raka envoyer magnifiquement Kilian Tixeront à l'essai qui met Clermont devant à 15 minutes du terme. Mais Toulon ne renonce pas, et vient rafler la mise sur une passe au pied millimetrée de Serin pour Wainiqolo. Malgré un baroud d'honneur clermontois, Toulon tient son succès référence et enfonce la tête des locaux sous le sable.

US Oyonnax 38-20 Lyon OU

Derby du Rhône-Alpes, un match forcément particulier, mais l'obligation de victoire pour les deux équipes, pour des raisons différentes cependant. C'est Oyonnax qui a tiré le premier, sur une action bien construite conclue par Théo Millet. Ce dernier va même signer un doublé derrière un pack dominateur pour donner de l'air aux locaux, et le capitaine Tommy Raynaud va alourdir la note à la sirène contre des Lyonnais totalement dépassés (Mi-temps : 30-3). 

Le bonus offensif dans la poche des locaux s'envole dès le retour des vestiaires sur un essai de Jordan Taufu'a. Dans la foulée, Davit Niniashvili double la mise et relance totalement la rencontre. Mais Lyon ne parviendra pas à surfer sur cette dynamique et finira par rendre les armes finalement assez aisément, malgré un dernier essai pour chacun. Une victoire importante pour Oyonnax, qui reste en dehors de la zone rouge.  

USA Perpignan 23-16 Montpellier HR

Ce sont deux équipes bien mal en point qui se retrouvaient à Aimé-Giral, tout simplement les deux dernières au classement. Tellement mal en point que Montpellier trouve l'ouverture en début de match, mais Arthur Vincent n'aplatit pas un essai tout fait. Cependant, la domination héraultaise est indéniable, et finit par déboucher sur l'essai de Julien Tisseron. Mais les visiteurs se perdent alors, multiplient les fautes, concèdent deux cartons jaunes et un essai de pénalité logique à la sirène, qui met les Catalans devant à la pause (16-10). 

Paolo Garbisi ramène rapidement les visiteurs à égalité de sa botte, et la tension monte d'un cran après un essai local signé Fa'aso'o, refusé par la vidéo. Le match nul ne satisfaisait aucune des deux équipes, et l'USAP va prendre les devants sur une merveille de passe au pied de Jake McIntyre conclue en coin par Ali Crossdale. Suffisant pour une victoire des Catalans, qui abandonnent la lanterne rouge à leur victime du soir. 

France gouvernement

Les jeux d’argent et de hasard peuvent être dangereux : pertes d’argent, conflits familiaux, addiction…

Retrouvez nos conseils sur joueurs-info-service.fr (09-74-75-13-13, appel non surtaxé)