Multi Top 14 : Montpellier coule à pic, Castres co leader, l'UBB bien heureuse

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Multi Top 14 : Montpellier coule à pic, Castres co leader, l'UBB bien heureuse
Antoine Tichit et les Castrais en forme.
Antoine Tichit et les Castrais en forme.
AFP
Castres a fait le spectacle face à Lyon, et un succès bonifié ramène les Tarnais en tête du Top 14. Montpellier continue de sombrer avec une huitième défaite consécutive, cette fois à Bayonne, alors que l'UBB décroche un succès chanceux à Oyonnax.

Aviron Bayonnais 34-19 Montpellier HR

7 défaites d'affilée pour Montpellier, qui devait gagner dans la forteresse de Jean Dauger pour arrêter la saignée. Car les Basques ont pris le match par le bon bout et enclenché un groupé dévastateur conclu par Giudicelli. Mais ils vont se mettre le feu tout seul, concédant une mêlée à 5 qu'Alexandre Bécognée transforme en essai. À la pause, l'Aviron avait la main par la botte de Lopez, mais pas de quoi pavoiser (13-5).

Par contre, quand Thomas Ceyte intercepte et offre l'essai à Martocq dès le retour des vestiaires, la situation devient intéressante pour les locaux. Qui portent un coup supposément fatal quand une nouvelle action d'envergure voit Rémi Bourdeau pointer en coin (52e). Certes, Cobus Reinach vient contrarier les ambitions locales de bonus, mais le feible espoir de remontée s'évanouit quand Facundo Bosch trouve à son tour la mire. Mission accomplie pour Oyonnax, le MHR reste lanterne rouge. 

Castres Olympique 29-14 Lyon OU

Une victoire bonifiée et Castres devenait à son tour leader du Top 14. Un objectif assumé rapidement, puisqu'une action magnifique permet à Dumora d'inscrire le premier essai en moins d'un quart d'heure. Sauf que cet essai provoque une vague lyonnaise, qui voit Valentin Simutoga égaliser en force (21e). Le match est plaisant, enlevé, et après une percée de Botitu, Nathanaël Hulleu s'en va entre les perches redonner de l'air aux siens, même si rien n'était joué à la pause (15-11). 

Le match ne demande qu'à basculer, et il semble le faire quand Santiago Arata s'offre un pur essai de n°9 entre les perches (51e). Sur l'élan, les Castrais appuient sur l'accélérateur, pilonnent la ligne, et Galisson vient porter un coup fatal à Lyon, qui ne parvient plus à se montrer dangereux. Le CO gère tranquillement sa fin de match, et rafle cinq points qui en font ce soir l'un des trois co leaders provisoires du Top 14.

Stade Rochelais 35-6 USA Perpignan

Normalement, la venue des Catalans ne devait pas poser de problème aux Rochelais, mais sait-on jamais cette saison. Mais encore une fois, les locaux semblent empruntés, et butent un long moment sur une défense perpignanaise regroupée. Il faudra attendre 30 minutes pour voir Hugo Reus servir au pied Jules Favre, qui va pointer en coin. Sauf que cela ne donnait qu'un petit avantage à La Rochelle aux citrons (7-6).

Vaillants mais brouillons, les Maritimes s'en remettent à leurs avants, qui enfoncent leurs homologues et finissent par décrocher un essai de pénalité bienvenu. Voilà qui sort les Catalans du match, et après une acrobatie, Pierre Bourgarit double rapidement la mise, avant que Judicaël Cancoriet n'enfonce l'USAP d'un essai opportuniste. Les Perpignanais rendent les armes, les locaux se régalent et décrochent une victoire à 5 points attendue, mais nécessaire. 

US Oyonnax 23-29 Union Bordeaux-Bègles

Avant la trêve européenne, Oyonnax voulait se payer un nouvel outsider à Charles Mathon, sous la neige. Ambition contrariée par Mathieu Jalibert qui exploite un beau travail de Penaud pour aller à dame, mais les locaux ont du répondant, et vont rapidement revenir sur un essai en force signé Rory Gryce. Le match allait d'un camp à l'autre, et c'est Damien Penaud qui a rajouté un essai après un dribbling bien mené. Suffisant pour mettre l'UBB devant à la pause (13-17). 

Et encore Penaud à la reprise, à la conclusion d'une attaque placée parfaitement menée pour créer un réel écart. Oyonnax le comble partiellement au pied, puis se relance à l'assaut de la défense girondine. Après moultes tentatives infructueuses, Mensa va finir par trouver la faille à dix minutes du terme, et remettre Oyo devant d'un petit point, ayant profité du carton jaune de Tameifuna. Sauf que les locaux vont se saborder sur une pénalité manquée de Lucu, cafouillée par les Aindinois et sur lequel va se jeter Louis Bielle-Biarrey. Un essai totalement casquette qui offre sur un plateau à l'UBB son premier succès en déplacement de la saison. 

France gouvernement

Les jeux d’argent et de hasard peuvent être dangereux : pertes d’argent, conflits familiaux, addiction…

Retrouvez nos conseils sur joueurs-info-service.fr (09-74-75-13-13, appel non surtaxé)