Mondiaux ski alpin : à domicile, Alexis Pinturault triomphe sur le combiné !

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Mondiaux ski alpin : à domicile, Alexis Pinturault triomphe sur le combiné !

Alexis Pinturault fait taire les détracteurs et redevient champion du monde.
Alexis Pinturault fait taire les détracteurs et redevient champion du monde.AFP
Le retour du roi. Alexis Pinturault a dominé le Super-G puis il a fait le travail dans le slalom pour redevenir champion du monde du combiné, quatre ans après son premier sacre dans la discipline. Les Mondiaux commencent bien pour l'équipe de France.

La rumeur veut que le combiné alpin, déjà écarté de la Coupe du monde, vive ses dernières heures aux Mondiaux. Mais en attendant ce jour, il y avait tout de même une épreuve, et elle était assez ouverte. Bien entendu, on espérait une belle performance d'Alexis Pinturault, champion du monde de la spécialité en 2019.

Et à domicile - il est originaire de la région de Courchevel - le Français a refleuri et remporté le Super-G matinal. Un parcours fameux, une belle aisance comme à ses plus beaux jours, et une belle option prise sur la médaille. Le favori restait néanmoins Marco Schwarz, tenant du titre, et deuxième à 6 centièmes. 

Si "Pintu" avait l'ascendant, c'est aussi parce que les outsiders étaient assez loin. Meilleurs que le Français en slalom sur le papier, Atle Lie McGrath et Loïc Meillard étaient repoussés à plus d'1.20 secondes. Le champion olympique du combiné Johannes Strolz était lui carrément à deux secondes et demi ! 

Le Roi Alexis ! 

Et comme c'est un combiné, Alexis Pinturault s'est élancé en premier lors du slalom. Un bon moyen d'être rapidement fixé sur la possibilité d'un podium. Sur un parcours tournant et piégeux, le local de l'étape donnait l'impression de s'en être bien sorti, mais le passage de Schwarz allait tout de suite donner la réponse. 

L'Autrichien semblait plus rapide, mais une faute de carres à trois piquets de la ligne, pour venir mourir à un dixième. La voie royale pour "Pintu", qui devait alors attendre le passage des vrais spécialistes du slalom. McGrath le premier, mais le Norvégien a manqué son départ, et subi le parcours, passant à côté de la médaille.

Restait Loïc Meillard. Le Suisse va finalement réaliser le même parcours que son comparse scandinave. Trop loin pour une médaille. Alexis Pinturault est champion du monde du combiné devant Marco Schwarz et un autre Autrichien, Raphael Haaser. Quatre ans après avoir triomphé dans cette discipline à Are, en Suède, il remporte son deuxième titre mondial individuel, et envoie un message à ceux qui le pensait sur la pente descendante. Deuxième jour de compétition, et déjà un premier titre pour l'équipe de France de ski alpin ! 

France gouvernement

Les jeux d’argent et de hasard peuvent être dangereux : pertes d’argent, conflits familiaux, addiction…

Retrouvez nos conseils sur joueurs-info-service.fr (09-74-75-13-13, appel non surtaxé)