Ligue des Champions de volley : Tours facile, Montpellier proche d'un gros coup

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Ligue des Champions de volley : Tours facile, Montpellier proche d'un gros coup
Aoubacar Dramé Neto et les Tourangeaux souverains en Belgique.
Aoubacar Dramé Neto et les Tourangeaux souverains en Belgique.
CEV
C'était le début de saison pour les clubs français en Ligue des Champions. Si Tours n'a pas rencontré l'ombre d'un souci sur le parquet de Roeselare, Montpellier a gaspillé une avance de deux sets pour finalement s'incliner à Friedrichshafen.

Friedrichshafen 3-2 Montpellier

Totalement hors du coup puisqu'ayant débuté par trois défaites en championnat, Montpellier s'est relancé avec quatre victoires consécutives. Mais la Ligue des Champions, c'est un autre niveau, surtout pour entamer sa compétition chez un club historique de la compétition.  

Pas de quoi effrayer les Montpelliérains, conquérants dans les deux premières manches. Au bord d'une déroute à domicile, les Allemands ont fini par réagir dans la troisième, profitant d'une baisse de régime compréhensible des Héraultais. Une quatrième manche serrée mais lâchée au finish, et voilà Montpellier embarqué dans un tiebreak de tous les dangers.

On sentait que le match était en train de leur échapper, et on avait raison. Friedrichshafen s'impose finalement 20-25, 20-25, 25-22, 25-23, 15-11. Rageant pour le champion de France, qui aurait pu lancer sa première campagne en Ligue des Champions sur d'excellentes bases. 

Roeselare 0-3 Tours

Après une saison dernière archi-frustrante (3 finales, 3 défaites), Tours était de retour sur la scène européenne. Performant en championnat de France (1 seule défaite en sept matchs), le TVB avait un match abordable sur le parquet des Belges de Roeselare

À l'instar des Montpelliérains, les Tourangeaux ont débuté en fanfare. Deux premiers sets rondement menés, et une main sur la victoire contre des Belges inférieurs. Serein, le TVB a confirmé son élan dans la troisième manche, décrochant un succès aisé 25-22, 25-19, 25-20. Une victoire convaincante dans une Ligue des Champions où le TVB à des ambitions.