Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

L1 : grâce à un but de Mbaye Niang, Auxerre gagne le match de la peur contre Troyes

Auxerre a coulé Troyes
Auxerre a coulé TroyesAFP
C'était le match à gagner et l'AJA a réalisé la très bonne opération dans le bas de tableau en l'emportant contre Troyes (1-0). Entré en jeu, Mbaye Niang a marqué le seul but du match. Auxerre met l'ESTAC à 5 points.

Entre Auxerre, 17e au coup d'envoi, et Troyes, 18e, c'était malheur au vaincu à l'Abbé-Deschamps. 

Hormis un enchaînement passements de jambes-centre de l'extérieur de Gauthier Hein à la 16e minute, la première période a principalement été marquée par deux blessures. Gideon Mensah a dû renoncer côté icaunais après un contact avec Adil Rami (22'). C'est ensuite Renaud Ripart, mal retombé au sol et sorti sur civière, qui a été contraint de quitter ses partenaires troyens (34'). 

Comme on pouvait le présupposer avant le coup d'envoi, ce match de la peur proposait une opposition entre deux blocs qui se neutralisaient et s'annulaient. La crainte de s'exposer était plus forte que la volonté de développer des initiatives offensives. 

À l'image d'un match brouillon, la première véritable occasion du match, pour l'ESTAC, a été le fruit d'un cafouillage dans la surface, conclu par une frappe de Lucien Agoumé directement dans les gants d'Ionut Radu (58'). Les Troyens ont cru ouvrir la marque dix minutes plus tard mais ni Rominigue Kouamé ni Mama Baldé n'ont trouvé la faille tandis qu'Isaak Touré a sauvé sur sa ligne (68'). 

Sous une pluie toujours plus drue, l'AJA est enfin devenue menaçante quand, empêchant un coup franc rentrant de Gaëtan Perrin sortir, Rayan Raveloson a relevé la balle pour trouver la tête de Han-Noah Massengo qui a forcé Gauthier Gallon a une claquette (72'). Dans la foulée, après un lancement de jeu de Akim Zedadka, Nuno da Costa, entré à la pause, a trouvé en retrait Mbaye Niang, sur le terrain depuis 7 minutes, qui n'a manqué l'occasion de libérer tout un stade (73'). Le soleil venait de faire son retour et l'arc-en-ciel aurait pu avoir plus d'éclat si Da Costa avait poussé au fond un centre parfait de Niang qui a sauté juste devant le pied du Cap-verdien (78'). 

Sans conséquence pour Auxerre qui sort de la zone rouge avec 26 points et met la pression sur Brest, désormais 17e avec 24 unités. L'ESTAC, sur une série de 3 points pris lors des 12 derniers matches, continue de sombrer et a désormais 5 points de retard sur son bourreau du jour. 

France gouvernement

Les jeux d’argent et de hasard peuvent être dangereux : pertes d’argent, conflits familiaux, addiction…

Retrouvez nos conseils sur joueurs-info-service.fr (09-74-75-13-13, appel non surtaxé)