Grâce à un but de Tchouaméni, le Real Madrid gagne à Majorque et renforce sa place de leader

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Grâce à un but de Tchouaméni, le Real Madrid gagne à Majorque et renforce sa place de leader

Tchouaméni, sur le tir à l'origine du but madrilène (0-1)
Tchouaméni, sur le tir à l'origine du but madrilène (0-1)AFP
Après une première mi-temps poussive, AurélienTchouaméni a inscrit l'unique but de la rencontre contre Majorque. Une victoire importante avant d'enchaîner la semaine prochaine par deux chocs au sommet contre Manchester City et le Barça.

Le Real Madrid est revenu en Liga avec un œil sur la Ligue des champions. Mercredi est proche et une grande partie des espoirs de cette saison se jouera à Manchester. C'est pourquoi Carlo Ancelotti a laissé sur le banc des poids lourds comme Dani Carvajal, Toni Kroos, Vinicius et Rodrygo.

Majorque sortait d'une finale de coupe perdue aux tirs au but contre l'Athletic. Les deux situations pesaient lourdement sur le terrain et le rythme n'était pas particulièrement intense.

Les Madridistas ont essayé au début, notamment par Brahim Díaz, mais ils n'ont pas réussi à inquiéter les insulaires qui ont, comme à leur habitude, serré les rangs en défense. 

Raíllo et Bellingham ont tous deux tenté leur chance

La première occasion se présentait à la 31e minute, lorsque la tête d'Antonio Raíllo était repoussée sur la ligne par Andriy Lunin. Deux minutes plus tard, Jude Bellingham recevait une passe d'Aurélien Tchouaméni et envoyait un tir sur la barre transversale de Pedrag Rajkovic.

En seconde période, les Merengues se présentaient sous un nouveau jour. Bellingham, dont la baisse de performance, ou plutôt d'efficacité, avait fait l'objet de débats ces dernières semaines, débordait ses adversaires et mettait Rajkovic à l'épreuve.

Tchouaméni claque un golazo

Deux minutes plus tard, Tchouaméni y allait seul et décochait une frappe de l'extérieur de la surface qui frôlait Manu Morlanes et surprenait Rajkovic.

A partir de ce moment, les Madridistas se faisaient plus présents dans la zone adverse. Brahim se créait deux occasions. La première se terminait par une frappe molle que le gardien serbe captait. La seconde fut marquée par une erreur incompréhensible. Alors qu'il n'avait qu'à pousser le ballon après une passe de Luka Modric, il a décidé de contrôler et de dribbler le gardien. Il finit par perdre le ballon.

A la 64e minute, Ancelotti faisait bouger le banc. Il sortait Brahim et Bellingham pour  Vinicius et Eduardo Camavinga. Le Brésilien, qui avait été sifflé à sa sortie du banc, sortait avec fougue et réalisait une action individuelle qui surprenait presque Rajkovic.

Valverde était tout près d'inscrire son deuxième but et Darder d'égaliser.

En l'espace de deux minutes, le match aurait pu basculer d'un côté ou de l'autre. À la 71e minute, une action lancée par Vinicius était poursuivie par Fede Valverde. L'Uruguayen battait Rajkovic mais son tir était repoussé par Nemanja Nastasic sous les poteaux.

À la 73e, Majorque se procurait son occasion la plus nette du match. Sergi Darder déposait le ballon au sol et son tir lointain était sorti par un arrêt extraordinaire de Lunin en lucarne.

Si Vinicius avait été sifflé, Modric a été ovationné après avoir été remplacé par Carvajal, qui a également joué un rôle. Dans les derniers instants, Eder Militao revenait sur le terrain après sa longueu blessure. Vinicius a également eu une occasion, mais son tir était trop mou. Vedat Muriqi aurait pu égaliser après que Lunin a sauté et lui a laissé un ballon libre sur la pelouse, mais il a manqué la cible.

Le Real Madrid a passé le test à Son Moix avant la semaine la plus cruciale de la saison. Mercredi, une place en demi-finale  de la Ligue des champions se jouera à l'Etihad, tandis que le Clásico de dimanche à Bernabéu décidera du titre... ou permettra aux Culés de toujours croire au titre, en fonction aussi de ce qu'ils feront ce soir à Cadix.

 

France gouvernement

Les jeux d’argent et de hasard peuvent être dangereux : pertes d’argent, conflits familiaux, addiction…

Retrouvez nos conseils sur joueurs-info-service.fr (09-74-75-13-13, appel non surtaxé)