Xabi Alonso appelle au calme avant le possible match du titre du Bayer contre Brême

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Xabi Alonso appelle au calme avant le possible match du titre du Bayer contre Brême

Xabi Alonso, entraîneur de Leverkusen
Xabi Alonso, entraîneur de LeverkusenAFP
"Ne pensez pas trop à ce qui va se passer" : c'est le conseil que l'entraîneur du Bayer Leverkusen, l'Espagnol Xabi Alonso, a tenu à donner à ses joueurs vendredi, à 90 minutes d'un premier titre dans les 120 ans d'histoire du club.

Toujours invaincu après 42 matches cette saison, toutes compétitions confondues, le Bayer Leverkusen reçoit le Werder Brême dimanche (17h30 CET) dans le cadre de la 29e journée. En cas de victoire, il décrochera le premier titre de l'histoire du club fondé en 1904 par l'entreprise chimique Bayer.

"L'équipe est concentrée et engagée. Je suis confiant et si nous y parvenons, il y aura quelque chose à fêter. Mais il reste 90 minutes à jouer pour obtenir cette victoire", a expliqué Xabi Alonso lors de la traditionnelle conférence de presse d'avant-match.

L'Espagnol de 42 ans connaît déjà la sensation de remporter un titre national en tant que joueur, pour l'avoir fait en Espagne avec le Real Madrid et en Allemagne avec le Bayern Munich. "Il ne faut pas trop penser à la suite", a conseillé le technicien basque à ses joueurs.

"Heureusement, ce n'est pas notre seule balle de match. Mais il est évident que nous voulons gagner dimanche. Ce serait bien de fêter un titre à la maison avec les supporters", a-t-il ajouté.

Techniquement, le Bayer Leverkusen pourrait être champion dès samedi devant la télévision si le Bayern Munich chutait contre Cologne et Stuttgart face à Francfort dans leurs stades respectifs, une éventualité à laquelle Alonso ne croit pas.

"Je pense que ce serait une grande surprise", a-t-il déclaré d'un air hésitant. "Pour être honnête, je préférerais remporter le titre sur le terrain avec notre victoire".

Toujours souriant, il a répondu dans sa langue natale aux journalistes espagnols qui avaient fait le déplacement à Leverkusen pour l'occasion, traduisant lui-même ses réponses en allemand.

Refusant d'imaginer des célébrations en cas de victoire, il s'est dit "prêt" à recevoir la traditionnelle douche de bière avec laquelle les joueurs proclamés champions d'Allemagne baignent leurs entraîneurs après le coup de sifflet final.

France gouvernement

Les jeux d’argent et de hasard peuvent être dangereux : pertes d’argent, conflits familiaux, addiction…

Retrouvez nos conseils sur joueurs-info-service.fr (09-74-75-13-13, appel non surtaxé)