Robert Lewandowski, un rendement et une influence collective qui inquiètent au Barça

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Robert Lewandowski, un rendement et une influence collective qui inquiètent au Barça
Robert Lewandowski
Robert Lewandowski
AFP
Depuis près d'un an, le rendement de Robert Lewandowski interroge. Le Polonais marque, mais beaucoup moins que lors de ses premiers mois en Catalogne. Surtout, il paraît déconnecté de ses coéquipiers et éprouve des difficultés associatives récurrentes. Contre l'Atlético de Madrid, il doit être décisif contre un candidat au titre.

Ne parlez pas d'adaptation à Robert Lewandowski... Quoique. À peine débarqué à Barcelone, le Polonais n'a pas subi le choc de changer de latitudes et de championnat. Pendant la phase aller de Liga, celui qui aurait été Ballon d'Or sans la Covid a empilé les pions, comme il le faisait au Bayern. Mais sa courbe s'est brisée après le Mondial. Pour clôturer l'année 2022, il reçoit un carton rouge et prend trois matches de suspension. Depuis cette césure, "Lewy" décline. Ce n'est pas une question d'âge ou de physique mais davantage de comportement sur le terrain. 

Aucun concurrent en 9

De la 2e à la 12e journée de championnat, il a aligné 13 buts et 4 passes décisives. Le ratio a légèrement baissé par la suite : 10 réalisations et 3 assists. Un ratio honorable pour une première saison, mais en-deçà des attentes malgré tout. 

Cette saison, il en est à 7 buts et 3 passes décisives en 12 matches. Loin d'être infamant évidemment mais c'est surtout son placement sur le terrain qui interroge. Attaquant de surface, Lewandowski migre de plus en plus sur un côté ou aux abords des 30 derniers mètres, si bien qu'il est beaucoup moins présent dans son domaine réservé. 

Depuis son arrivée, le Polonais a marqué mais il n'a guère été décisif dans les grands matches. Contre le Bayern et l'Inter à l'aller, il est resté muet. Contre le Real Madrid, il n'a pas encore trouvé la solution en Liga (il a marqué et fait une passe en finale de la SuperCopa) ni contre l'Atlético (suspendu à l'aller). En Ligue des Champions cette saison, il est muet depuis la goleada contre Anvers (5-0, un but, une passe). Une disette qui rappelle celle connue en 2022 où il s'était réveillé trop tard, lors du 4e match, quand l'Inter menait 3-1 à moins de dix minutes de la fin, si bien que son doublé n'avait plus de valeur. 

Marquer dans un grand soir

Or c'est précisément pour les grands matches que Lewandowski est venu à Barcelone. Et le compte n'y est pas, surtout qu'il n'a pas de concurrent à son poste. En 2022-2023, 14 de ses 23 buts l'ont été contre des équipes de bas de tableau. Il n'a marqué qu'un seul but contre un club du Top 5, lors de la réception de la Real Sociedad, à la 90e minute, quand les Txuri-urdinak menaient 2-0 et que le titre blaugrana était déjà validé. Cette saison, il n'a pas encore marqué contre un club du haut de tableau. Certes, ses buts comptent. Lors des 5 matches où il a trouvé la faille, le Barça a gagné (Villarreal, Osasuna, Betis, Celta, Alavés) et c'est aussi lui qui pousse Florian Lejeune à la faute contre le Rayo le weekend dernier. Mais pour un joueur de ce niveau, c'est le minimum requis.

Cela ne peut faire oublier son manque de connexion avec ses coéquipiers. Orphelin d'Ousmane Dembélé, Lewandowski est moins efficient. Cela peut s'expliquer aussi par les blessures longues durées de Pedri et Frenkie de Jong, en plus de la sienne lors de la fenêtre internationale en octobre. 

Contre Porto en Ligue des Champions, le Polonais avait retrouvé le Canarien et le Néerlandais mais n'a pas pesé et s'est retrouvé une nouvelle fois dans l'ombre des deux Joao, Cancelo et Félix, qui ont dynamité l'attaque blaugrana alors que le Barça avait besoin d'une victoire, non seulement pour se qualifier pour les 1/8 de finale de la Ligue des Champions, mais aussi pour se rassurer, ce qui a été fait a minima. 

Contre l'Atlético ce dimanche, Lewandowski doit rappeler qu'il sait marquer dans les grands matches. Une sous-performance ferait jaser, notamment quant à sa capacité à se surpasser dans un partidazo. 

France gouvernement

Les jeux d’argent et de hasard peuvent être dangereux : pertes d’argent, conflits familiaux, addiction…

Retrouvez nos conseils sur joueurs-info-service.fr (09-74-75-13-13, appel non surtaxé)