Mauvais temps annoncé sur le Giro : un protocole météo spécial pour mardi

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Mauvais temps annoncé sur le Giro : un protocole météo spécial pour mardi

Le Giro menacé par la météo
Le Giro menacé par la météoAFP
Les organisateurs du Giro ont annoncé lundi soir la mise en place d'un protocole spécial et adaptable en fonction des conditions météo pour la 16e étape mardi alors que du mauvais temps est annoncé.

Cette 16e étape entre Livigno et Monte Pana avait déjà été amputée du mythique Stelvio, qui devait être le toit de ce Giro, en raison du risque d'avalanche.

Mais la course doit toujours passer en début d'étape par le sommet voisin de Giogo du Santa Maria juché à 2.498 mètres d'altitude.

Or, après deux semaines agréables, la météo est annoncée mauvaise mardi sur le Giro, ce qui a conduit les organisateurs (RCS), en concertation avec les représentants des coureurs et des équipes, à adopter des mesures spéciales.

"Si les conditions météorologiques sont normales, la course se déroulera comme prévu", a indiqué RCS dans un communiqué, avec toutefois quelques aménagements pour les coureurs comme l'autorisation du ravitaillement jusqu'à 10 km de l'arrivée et la possibilité pour la voiture balai notamment de "distribuer des vêtements de pluie/froid supplémentaires".

Si les conditions s'aggravent, "une zone de parking sera créée au sommet du Giogo di Santa Maria pour donner aux coureurs la possibilité de changer de vêtements. La course sera neutralisée pendant 3 minutes".

Une décision aussitôt critiquée par des coureurs comme l'Allemand Simon Geschke qui a déploré sur X: "3 minutes ? Je ne sais pas quel cirque nous prépare RCS. Je pense que ça va virer au chaos ridicule. Autant continuer à rouler. Encore une preuve que nous coureurs ne sommes pas pris au sérieux."

En cas de conditions météorologiques extrêmes enfin, "l'étape sera neutralisée jusqu'à un endroit où les conditions de sécurité sont satisfaites", ont encore indiqué les organisateurs d'RCS.

Après deux semaines de course, le Slovène Tadej Pogacar caracole en tête du classement général avec près de sept minutes d'avance sur ses premiers poursuivants, alors qu'il reste six étapes jusqu'à l'arrivée dimanche à Rome.

France gouvernement

Les jeux d’argent et de hasard peuvent être dangereux : pertes d’argent, conflits familiaux, addiction…

Retrouvez nos conseils sur joueurs-info-service.fr (09-74-75-13-13, appel non surtaxé)