Filippo Ganna résiste à Tadej Pogacar et rafle le deuxième contre-la-montre sur le Giro

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Filippo Ganna résiste à Tadej Pogacar et rafle le deuxième contre-la-montre sur le Giro

Filippo Ganna reste un maître du contre-la-montre.
Filippo Ganna reste un maître du contre-la-montre.AFP
Le duel annoncé a eu lieu, mais Tadej Pogačar n'a finalement pas réussi à venir à bout de Filippo Ganna, qui remporte le deuxième contre-la-montre, sans incidence au général.

Jour de deuxième contre-la-montre sur le Tour d'Italie. Le premier, au profil bosselé, avait vu Tadej Pogacar mater l'un des maîtres de la discipline, Filippo Ganna. Mais sur le deuxième, quasiment plat, l'Italien était le grandissime favori pour aller enfin rafler une étape sur son Tour national. 

Ce qu'il a prouvé lors de son parcours. Un métronome, une machine à rouler, comme le double champion du monde du contre-la-monte qu'il est. À l'arrivée, un chrono de 35,02 à une moyenne de 53,435 km/h ! Le tout magnifié par une fin de parcours en boulet de canon. À ce moment-là, on voyait mal qui pouvait venir lui interdire la victoire. 

Pourtant, la concurrence a failli venir de sa propre formation, tant Magnus Sheffield était bien parti, déplorant seulement 5 secondes de retard au premier intermédiaire. Mais c'est une chute qui a anéanti tous les espoirs de l'Américain. Même des coureurs confirmés dans la discipline comme Mikkel Bjerg, Thymen Arensman ou Tobias Foss – ancien champion du monde – avaient pris d'une minute à l'arrivée. 

Mais bien sûr, tout le monde n'avait d'yeux que pour Tadej Pogačar. Et le Slovène est parti fort, devançant son rival italien de 4 secondes au premier intermédiaire. Mais l'impression visuelle était ensuite qu'il semblait faiblir, sans réellement s'écrouler. Malgré tout, il ne semblait plus en course pour la victoire, mais au final, il ne cèdera la victoire "que" pour 29 secondes ! 

À 27 ans, Filippo Ganna reste un des éminents spécialistes du contre-la-montre, et c'est la 6ᵉ fois qu'il s'impose dans cet exercice sur le Giro. C'est la 2ᵉ victoire pour la formation INEOS-Grenadiers sur cette édition, après celle de Jhonatan Narvaez en ouverture. Aucun changement, Tadej Pogačar reste leader avant une étape qui s'annonce spectaculaire demain. 

France gouvernement

Les jeux d’argent et de hasard peuvent être dangereux : pertes d’argent, conflits familiaux, addiction…

Retrouvez nos conseils sur joueurs-info-service.fr (09-74-75-13-13, appel non surtaxé)