Les Wallabies donneront le coup d'envoi de l'ère Jones en Afrique du Sud

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Les Wallabies donneront le coup d'envoi de l'ère Jones en Afrique du Sud
Eddie Jones en conférence de presse la semaine dernière.
Eddie Jones en conférence de presse la semaine dernière.
@catourneovale
Le second mandat d'Eddie Jones en tant que sélectionneur de l'Australie est confronté à son premier test dans le highveld sud-africain lorsque les Wallabies affronteront les Springboks, champions du monde, au Loftus Versfeld à Pretoria le 8 juillet.

Il s'agit du match d'ouverture de l'Australie dans le championnat de rugby de l'hémisphère sud, avant la Coupe du monde en France en septembre. Les Wallabies rentreront ensuite à la maison pour affronter l'Argentine au Western Sydney Stadium une semaine plus tard, avant d'affronter les champions néo-zélandais au Melbourne Cricket Ground le 29 juillet et à Dunedin le 5 août.

Le test du MCG ne sera que le quatrième à se dérouler dans cette enceinte de 100 000 places, le dernier datant de 2007, lorsque les Wallabies ont battu la Nouvelle-Zélande 20 à 15 devant une foule de près de 80 000 personnes. Les matches des All Blacks servent également de tests dans le cadre de la Bledisloe Cup, la série annuelle disputée par les nations transtasmaniennes. La Nouvelle-Zélande détient la Bledisloe Cup depuis 2003.

"Vous avez le MCG qui est l'un des stades les plus emblématiques du monde avec 100 000 supporters des Wallabies qui nous encouragent", a déclaré Jones dans un communiqué. "Il y a beaucoup à faire d'ici là mais j'ai hâte de réunir l'équipe et de me mettre au travail."

France gouvernement

Les jeux d’argent et de hasard peuvent être dangereux : pertes d’argent, conflits familiaux, addiction…

Retrouvez nos conseils sur joueurs-info-service.fr (09-74-75-13-13, appel non surtaxé)