Le Russe Rublev, finaliste à Dubaï, réaffirme son hostilité à la guerre

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Le Russe Rublev, finaliste à Dubaï, réaffirme son hostilité à la guerre

Rublev ce vendredi face à Zverev.
Rublev ce vendredi face à Zverev.AFP
Le Russe Andrey Rublev, 6e joueur mondial, finaliste du tournoi de Dubaï, a réitéré vendredi son appel à la paix, estimant "fou" de voir "des citoyens normaux souffrir et mourir" alors que le conflit fait rage en Ukraine.

Un an après avoir écrit un célèbre plaidoyer anti-guerre sur l'objectif d'une caméra de télévision, Rublev a exprimé son hostilité à la guerre qui sévit en Ukraine depuis un peu plus d'un an.

Dans la foulée de sa victoire sur l'Allemand Alexander Zverev, Rublev, a rendu hommage à la défunte rock star soviétique, Viktor Tsoi, en inscrivant à nouveau sur l'objectif de la caméra, le message : "Tsoi est vivant". L'artiste, membre du groupe de rock Kino, formé dans les années 1970, se voulait porte-parole d’une jeunesse qui aspire au changement en ex-URSS.

"Il est l'un des artistes d'une génération passée qui a eu un impact énorme en URSS, je pense, car sa voix était vraiment puissante", a déclaré Rublev. "Ce n'était pas une période facile. Les paroles qu'il écrivait donnaient beaucoup d'espoir aux gens à cette époque. Je les ai écrites parce que j'ai l'impression que maintenant, il se passe des choses similaires."

Tsoi est mort à l'âge de 28 ans en 1990 dans un accident de voiture près de Riga en Lettonie. L'année dernière, lors de son titre à Dubaï, Rublev avait écrit un message puissant sur l'objectif de la caméra : "Pas de guerre s'il vous plaît", quelques jours seulement après l'invasion de l'Ukraine par son pays.

"Vous ne pouvez pas faire comme si de rien n'était, car c'est horrible. C'est fou que tant de citoyens normaux souffrent et meurent. La seule chose que j'espère, c'est que bientôt, il y aura la paix dans tous les pays", a-t-il déclaré, ce vendredi, interrogé sur le court à Dubaï. Les joueurs de Russie et du Bélarus avaient notamment été interdits de participation à Wimbledon l'année dernière et attendent de connaître leur sort pour l'édition de cette année (3-16 juillet).

France gouvernement

Les jeux d’argent et de hasard peuvent être dangereux : pertes d’argent, conflits familiaux, addiction…

Retrouvez nos conseils sur joueurs-info-service.fr (09-74-75-13-13, appel non surtaxé)