Moins flamboyants récemment, les Gunners sont-ils en panne offensivement ?

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Moins flamboyants récemment, les Gunners sont-ils en panne offensivement ?
Saka est-il l'arbre qui cache la forêt ?
Saka est-il l'arbre qui cache la forêt ?
ADRIAN DENNIS/AFP
Sept buts marqués sur les cinq derniers matches, la situation de ces dernières semaines n'est certainement pas alarmante côté Arsenal. Il n'empêche que l'on sent un collectif davantage prudent, qui ne cherche pas à marquer le maximum de buts sur le terrain. Ce plan de jeu pourrait bien être bousculé à l'Emirates Stadium ce mercredi soir.

Il est difficile de juger l'équipe de Mikel Arteta de la sorte. Leader de Premier League après avoir profité du match nul 1-1 entre Manchester City et Liverpool ce week-end, Arsenal ne traverse pas une mauvaise période, et ce, malgré les deux défaites consécutives début-novembre face à West Ham puis Newcastle

En effet, les Gunners ne laissent probablement pas la même impression visuelle que la saison dernière, mais les résultats sont là et ils sont probants. Néanmoins, devons-nous s'inquiéter du rendement offensif amoindri ? 

Par exemple, Eddie Nketiah n'a plus marqué depuis le 28 octobre, Gabriel Martinelli depuis le 24 octobre, idem pour Gabriel Jesus. Le collectif doit donc s'en remettre à des éléments comme Kai Havertz, Martin Odegaard, et donc Bukayo Saka. Toujours aussi bon, le jeune ailier droit de 22 ans va guider les siens face au RC Lens et l'objectif devrait être de se venger du match aller

Quand Saka va, tout va

Presque sans conteste le meilleur joueur de son équipe depuis le début de saison, l'international anglais est indispensable à l'équilibre du collectif d'Arteta. Surtout, il l'est dans le dernier tiers adverse. En Ligue des champions, Saka est à 2 buts et 3 passes décisives après quatre journées et aucun de ses coéquipiers n'a fait mieux et représente 56 % des réalisations des Gunners.

En Premier League, sa contribution tombe à un tiers, mais après 12 journées, c'est très solide. En effet, le n°7 a inscrit 4 buts et délivré 5 passes décisives. Là encore, personne ne fait mieux que lui au sein de l'effectif londonien. Et, au-delà des statistiques, il s'avère que les Gunners peinent à marquer et à gagner lorsque Saka ne réalise pas une bonne performance. Ce fut le cas lors des deux dernières défaites en date.

Hormis ces deux mauvais résultats, l'Anglais n'est jamais passé à travers et c'est très costaud, car il est indubitablement le leader offensif, si ce n'est plus, de cette équipe. Face à Lens, il risque bien de répondre présent, car lors du match aller, il est celui qui avait assisté Gabriel Jesus pour l'ouverture du score, mais n'avait pas pu empêcher la défaite des siens.

Ce constat souligne donc bien le manque de rendement offensif de certains éléments de Mikel Arteta. Comme expliqué précédemment, Arsenal marque moins cette saison, mais n'en pâtit pas réellement encore.

Les deux Gabriel – qui devraient être alignés par leur entraîneur ce mercredi –, vont devoir mettre les bouchées double dans les semaines à venir. Dans l'idéal, ils monteront en puissance au fil des semaines et des mois. Malgré le fait qu'une victoire 1-0 suffira face aux Sang et Or – d'autant que la qualification sera assurée –, opérer une démonstration de force ferait du bien.

À l'image des succès probants infligés à Sheffield United en octobre (5-0), à Bournemouth en septembre (4-0) et au PSV Eindhoven (4-0), Arsenal sait le faire. 

Toutefois, si l'on est obligé de rajouter de l'eau à notre moulin, il conviendrait d'écrire que la production offensive n'est pas si réjouissante que cela. 24,88 d'xG en Premier League jusqu'à présent cette saison, c'est moins que City, Liverpool, Newcastle, Chelsea, Aston Villa et Brentford. Les Gunners sont donc efficaces et c'est très bon signe, mais ils semblent moins dangereux que l'an passé. Dossier à suivre.

France gouvernement

Les jeux d’argent et de hasard peuvent être dangereux : pertes d’argent, conflits familiaux, addiction…

Retrouvez nos conseils sur joueurs-info-service.fr (09-74-75-13-13, appel non surtaxé)