CAN 2024 : les ailerons des Requins bleus du Cap Vert veulent de nouveau faire des vagues

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

CAN 2024 : les ailerons des Requins bleus du Cap Vert veulent de nouveau faire des vagues

Ryan Mendes lors du 1/8 de finale contre le Sénégal en 2022
Ryan Mendes lors du 1/8 de finale contre le Sénégal en 2022AFP
Sorti de son groupe lors de la précédente édition, le Cap Vert veut à nouveau accéder en 1/8 de finale mais devra, pour cela, s'extirper d'une poule très relevée avec notamment l'Égypte et le Ghana.

Et si le Cap Vert rééditait sa performance d'il y a deux ans ? Avec une victoire inaugurale contre l'Ethiopie (1-0) et un nul lors du 3e match contre le Cameroun (1-1), les Tubarões Azuls (les Requins bleus) avaient terminé parmi les meilleurs troisièmes, alors que leur défaite contre le Burkina Faso (1-0) leur avait coûté la 2e place derrière les Lions indomptables. Leur 1/8 de finale, en revanche, s'était mal passé : réduits à 10 dès la 21e minute puis à 9 à la 57e, ils avaient finalement cédé après l'heure de jeu contre le Sénégal, futur vainqueur (2-0). 

Néanmoins, il s'agissait pas de la meilleure performances des Crioulos (les Créoles) sur la scène continentale. En 2013, pour leur première participation, ils avaient terminé 2es de leur groupe ex aequo avec l'Afrique du Sud et avaient sorti le Maroc, rien que ça. Malgré une défaite en 1/4 de finale contre le Ghana qu'il retrouve cette année, le Cap Vert avait fait sensation. 

Pour Bubista et ses hommes, la tâche s'annonce ardue puisque, outre les Black Stars, ils devront affronter l'Egypte et le Mozambique, sans doute leur adversaire le plus abordable. Les Requins bleus ont connu un coup dur avec le forfait de Djaniny, l'un des leurs référents. Malgré tout, avec des joueurs comme Logan Costa, Steven Moreira, Ryan Mendes et Bebé, le Cap Vert aura des arguments à faire valoir pour s'extirper de cette poule relevée. L'entrée en matière contre le Ghana sera capitale. En 2013 comme en 2022, les Crioulos n'avaient pas perdu et avaient démontré qu'ils étaient prêts dès le coup d'envoi. Reste à savoir si le 4-3-3 supplantera le 4-2-3-1 dans l'esprit du sélectionneur. 

Le joueur à suivre : Steven Moreira

Champion de MLS avec Colombus Crew, Steven Moreira est un néo-international cap verdien. Il a étrenné son maillot le 12 octobre dernier contre l'Algérie (défaite 5-1). À 29 ans, celui qui a été international français des U16 aux U21 veut contribuer à remettre les Requins bleus sur le devant de la scène. 

"C’est mon premier objectif, s'est-il réjoui dans les colonnes d'Onze Mondial. On a un groupe compliqué mais, avec la qualité du groupe, je pense qu’on peut faire quelque chose. On peut jouer les trouble-fête, j’en suis persuadé, et je ne suis pas le seul. Ce sont de grandes nations, c’est un groupe disputé, mais on est capable"

La liste 

Gardiens : Vozinha (Trencin/SLQ), Marcio Rosa (Anadia/POR), Dylan Silva (Sintrense/POR).

Défenseurs : Stopira (Boavista), Roberto Lopes (Shamrock Rovers/IRL), Diney Borges (Al Bataeh/EAU), Dylan Tavares (Bastia/FRA), Logan Costa (Toulouse/FRA), Joao Correia (Deportivo Chaves/POR), Steven Moreira (Colombus Crew/USA).

Milieux : Jamiro Monteiro (San José Earthquakes/USA), Kenny Rocha (AEZ Zakakiou/CHY), Patrick Andrade (Qarabag/AZE), Joao Paulo Fernandes (Sheriff Tiraspol/MOL), Cuca (Leiria/POR), Kevin Pina (Krasnodar/RUS), Laros Duarte (Groningen/NED).

Attaquants : Ryan Mendes (Karagümrük/TUR), Garry Rodrigues (Ankaragücü/TUR), Jorge Djaniny Semedo (Al-Fateh/ARS), Willy Semedo (Omonia Nicosie/CHY), Bebé (Rayo Vallecano/ESP), Jovane Cabral (Salernitana/ITA), Hélio Varela (Portimonense/POR), Bryan Teixeira (Sturm Graz/AUT).

Les matches de groupe

Dimanche 14 janvier contre le Ghana (21h)

Vendredi 19 janvier contre le Mozambique (15h)

Lundi 22 janvier contre l'Egypte (21h)

France gouvernement

Les jeux d’argent et de hasard peuvent être dangereux : pertes d’argent, conflits familiaux, addiction…

Retrouvez nos conseils sur joueurs-info-service.fr (09-74-75-13-13, appel non surtaxé)