Tyson Fury s'en sort mais Ngannou tout proche de l'exploit

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Tyson Fury s'en sort mais Ngannou tout proche de l'exploit
Tyson Fury a remporté le combat.
Tyson Fury a remporté le combat.
AFP
Bousculé comme jamais, le Britannique Tyson Fury a remporté de justesse son combat de boxe tant attendu contre la star de MMA Francis Ngannou, qui a fait honneur à sa réputation de redoutable puncheur, ce samedi à Ryad.

Grand favori en sa qualité de champion WBC des lourds, Fury a été déclaré vainqueur par décision partagée face à Ngannou, qui disputait à 37 ans son premier combat de boxe. Mais le Camerounais, qui a envoyé le Britannique au tapis au troisième round, a failli signer l'un des plus gros exploits de l'histoire de la boxe !

L'événement, avant tout lucratif, présentait a priori un intérêt sportif discutable, tant le combat semblait déséquilibré. Il a finalement été beaucoup plus serré que prévu, Ngannou se montrant puissant et appliqué face au fantôme de Tyson Fury.

Malgré sa défaite, le Camerounais, ex-champion de l'UFC, la plus prestigieuse des ligues de MMA, ressort grandi. Il remporte surtout toute l'estime du monde de la boxe.

A l'inverse, la performance de Fury ne peut qu'être qualifiée d'embarrassante, voire inquiétante, alors que le Britannique est censé remonter sur le ring en décembre pour un combat d'unification de boxe anglaise contre le colosse ukrainien Oleksandr Usyk.

"Ce n'était certainement pas prévu dans le scénario. Francis est un sacré combattant, un sacré cogneur", a reconnu le "Gipsy King", qui avait passé la semaine à traiter son adversaire de "bonne grosse saucisse". "Je le respecte beaucoup. Il ne s'avançait pas, il restait en retrait et m'attendait. Il m'a donné probablement mon combat le plus difficile en dix ans", a-t-il poursuivi.

Cristiano Ronaldo et Eminem

L'affrontement avait généré un intérêt gigantesque en raison du calibre des protagonistes, considérés comme les deux mâles alpha actuels des sports de combat.

Il devait déterminer qui était l'homme "le plus méchant de la planète", mais à l'issue de la soirée, il semble toujours aussi difficile d'attribuer ce titre à l'un des deux hommes.

Le combat avait attiré en tout cas une constellation de stars dans la capitale saoudienne, nouvelle place forte de la boxe, qui avait vu les choses en grand en construisant une enceinte spéciale pour l'occasion.

Le ring est sorti de terre peu avant 1h00 du matin heure locale, et il a fallu attendre 1h30 pour assister à l'arrivée des combattants.

Gants de boxe aux poings pour la première fois de sa carrière, Ngannou est entré en scène aux côtés de la légende Mike Tyson qui l'a conseillé pour l'occasion, tandis que Tyson Fury, fantasque comme à son habitude, a fait son apparition sur l'air de "Pretty woman".

Parmi les spectateurs, de grands noms de la boxe, de Sugar Ray Leonard à Larry Holmes ou Evander Holyfield, ou du football, Cristiano Ronaldo, Figo, le Brésilien Ronaldo... Mais aussi des stars de la musique comme Eminem ou Kanye West.

Aux premières loges, la terreur des octogones Conor McGregor qui s'était livré à un combat similaire il y a six ans contre la légende de la boxe Floyd Mayweather. A l'époque, la logique avait été respectée avec la victoire par arrêt de l'arbitre de l'Américain.

"C'était un bon combat"

Cette fois-ci, le combat est allé au terme des dix rounds et c'est en soi une victoire pour Ngannou. La décision de donner Fury vainqueur ne manquera pas d'agiter les débats dans les jours qui viennent.

"Je ne sais pas à quel point c'était serré, mais j'ai gagné et c'est comme ça. (Mais) il faut être fair-play avec Francis, (...) c'était un bon combat."

Tout au long de l'affrontement, Ngannou s'est montré sérieux et appliqué, tandis que Fury n'a jamais semblé démarrer les hostilités. Le Camerounais a provoqué un petit séisme au cours du troisième round en envoyant Fury au tapis sur un puissant crochet du gauche.

Le Britannique s'est relevé mais a eu du mal à trouver la clé des échanges. Comme on pouvait s'y attendre, Ngannou a connu une baisse de régime en fin de combat et a été moins conquérant, et c'est peut-être ce qui a fait pencher la balance des juges.

La suite pour les deux hommes ? "Je vais rentrer chez moi, cela fait 12 semaines que je suis en camp d'entraînement. Je vais prendre un long et repos et voir ce que me réserve l'avenir", a déclaré Fury.

Ngannou devrait lui reprendre le fil de sa carrière de MMA, à moins que sa prestation du soir ne lui donne des envies d'encore.

France gouvernement

Les jeux d’argent et de hasard peuvent être dangereux : pertes d’argent, conflits familiaux, addiction…

Retrouvez nos conseils sur joueurs-info-service.fr (09-74-75-13-13, appel non surtaxé)