La magie de Wembanyama au service des Spurs contre Denver

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

La magie de Wembanyama au service des Spurs contre Denver

Wembanyama cette nuit.
Wembanyama cette nuit.AFP
Victor Wembanyama a marqué 34 points lors de la victoire des San Antonio Spurs sur les Denver Nuggets (121-120), ce vendredi, et a remis en cause la course à la première place de la Conférence Ouest de la NBA.

Wembanyama, qui a réalisé une première saison éblouissante en NBA malgré une équipe des Spurs en difficulté, a été superbe une fois de plus lors de la remarquable victoire de San Antonio sur les champions NBA en titre.

Le Parisien de 20 ans a pris la tête d'une équipe des Spurs touchée par les blessures pour terminer avec 34 points, 12 rebonds, cinq passes décisives et deux contres, confirmant sa réputation de talent le plus excitant à débarquer en NBA depuis LeBron James.

Le résultat a ravi Gregg Popovich, qui a vu son équipe remonter un déficit de 23 points au début du troisième quart-temps pour arracher la victoire.

"Il s'agit là d'une première étape dans l'histoire de l'Europe, qui s'est déroulée dans un climat de confiance et de confiance mutuelle entre les peuples. Il est évident qu'avec l'absence de gars, beaucoup de gens se sont montrés à la hauteur. Victor est Victor, il a fait beaucoup de bonnes choses. Mais cela n'aurait pas pu se produire sans tout le monde. Tout le monde a contribué, ils l'ont mérité. Ils devraient tous aller boire une bière, ou un coca, ou n'importe quoi d'autre".

Denver s'est interrogé sur les raisons de son échec après les 35 points de Jamal Murray et les 22 points de Nikola Jokic. L'équipe abordait ce match au Texas en sachant que des victoires lors de ses deux derniers matchs lui assureraient la première place à l'Ouest. Cependant, la défaite contre la franchise qui est la dernière de la conférence avec un bilan de 21-60 laisse tout en suspens avant le dernier match de la saison régulière dimanche.

Les autres résultats de la nuit : 

Les Nuggets (56-25) sont désormais troisièmes derrière Oklahoma City, qui a écrasé les Bucks 125-107, et Minnesota, vainqueur d'Atlanta 109-106. Shai Gilgeous-Alexander a marqué 23 points et Chet Holmgren a ajouté 22 points pour le Thunder, qui doit jouer son dernier match de la saison à domicile contre les Dallas Mavericks dimanche.

Les résultats de vendredi signifient que les leaders Oklahoma City, Minnesota et Denver sont tous à égalité avec 56-25, ce qui garantit que la course à la première place et à l'avantage du terrain se jouera sur le fil.

Par ailleurs, Joel Embiid a marqué 32 points lors de la victoire des 76ers de Philadelphie sur le Magic d'Orlando (125-113), ce qui leur a permis de conserver leur place pour les play-offs dans la Conférence Est. Orlando aurait pu décrocher une place pour les play-offs avec une victoire, mais au lieu de cela, il devra faire face à une fin de saison nerveuse dimanche. Les Sixers ont remporté sept matchs consécutifs en fin de saison, ce qui a coïncidé avec le retour d'Embiid après deux mois d'absence pour cause de blessure.

À Cleveland, les Cavaliers ont décroché leur billet pour la post-saison en battant les Indiana Pacers 129-120. Une première mi-temps de 70 points a permis aux Cavs de s'imposer, Donovan Mitchell marquant 33 points et Jarrett Allen 24 points sur 11 des 12 tirs effectués. Cleveland a amélioré son score de 48-33 avec cette victoire et s'est assuré d'un ticket pour la post-saison.

Indiana, quant à lui, est coincé dans un duel à trois avec Philadelphie et Orlando avant la dernière journée de la saison régulière, dimanche. Les trois équipes affichent un bilan identique de 46-35 et sont à la recherche des deux dernières places automatiques pour les play-offs.

À Boston, les Celtics ont renoué avec la victoire en battant les Hornets 131 à 98.

France gouvernement

Les jeux d’argent et de hasard peuvent être dangereux : pertes d’argent, conflits familiaux, addiction…

Retrouvez nos conseils sur joueurs-info-service.fr (09-74-75-13-13, appel non surtaxé)