Intouchable, Iga Swiatek étrille Aryna Sabalenka et rafle son 3e titre à Rome

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Intouchable, Iga Swiatek étrille Aryna Sabalenka et rafle son 3e titre à Rome

Qui peut battre Iga Swiatek ?
Qui peut battre Iga Swiatek ?AFP
La revanche a tourné court, tant Iga Swiatek était supérieure à Aryna Sabalenka. La Polonaise s'impose facilement en finale à Rome, remportant son troisième titre dans la capitale italienne, et confirmant son statut d'ultra favorite pour Roland-Garros.

Pour la 11e fois (et la 5e en finale), Iga Swiatek et Aryna Sabalenka allaient s'affronter sur le circuit WTA à l'occasion de la finale de l'Open d'Italie. Avantage à la n°1 mondiale, avec un bilan de 7-3 et 3 finales remportées sur 4, de surcroit sur sa terre battue favorite, mais vu le scénario en finale de Madrid et le niveau déployé par la Biélorusse, on n'osait parier sur ce nouveau rendez-vous entre les deux meilleures joueuses du monde. 

Sacrée empoignade voilà deux semaines à Madrid.
Sacrée empoignade voilà deux semaines à Madrid.AFP / EnetPulse

Pas de round d'observation entre deux joueuses qui se connaissent par coeur, et qui s'employaient à conserver leur engagement. Mission ratée par Sabalenka, qui cède le break blanc dès le troisième jeu, dominée dans l'engagement par une Polonaise semblant décidée à activer le mode rouleau compresseur. Ce qui donne de - trop - nombreuses fautes biélorusses, interdisant la n°2 mondiale de revenir dans le match. 

Pire, Iga Swiatek venait prendre de nouveau l'engagement adverse, profitant d'une claire baisse de régime de sa rivale au service, avant de conclure sur le sien. En 35 minutes, la Polonaise avait fait la moitié du chemin, mais Sabalenka n'était clairement pas disposée à renoncer aussi facilement. Pour preuve les 7 balles de break obtenues sur les deux premières mises en jeu polonaises, mais malheureusement non converties. 

Et contre la n°1 mondiale, cela coute souvent cher. Il suffit d'une légère baisse d'intensité et la Polonaise s'engouffre dans la brèche, breake au septième jeu et semble s'envoler vers la victoire. La Biélorusse est à court d'options offensivement parlant, tente un jeu plus typé terre battue, mais rien n'y fait. Elle finit par céder une nouvelle fois sur son engagement, dominée par une Polonaise intouchable aujourd'hui.

Iga Swiatek s'impose finalement 6-2, 6-3 et triomphe pour la troisième fois - en quatre ans - au WTA 1000 de Rome. Un succès à son image, maîtrisé, implacable. La Polonaise est indiscutablement n°1 mondiale, et il faudra clairement se lever de bonne heure pour la priver d'un quatrième sacre à Roland-Garros le mois prochain. Ce qui n'empêchera pas Aryna Sabalenka et les autres de tenter leur chance. 

France gouvernement

Les jeux d’argent et de hasard peuvent être dangereux : pertes d’argent, conflits familiaux, addiction…

Retrouvez nos conseils sur joueurs-info-service.fr (09-74-75-13-13, appel non surtaxé)