Multi Top 14 : le Racing 92 en démonstration, le Stade Français demeure invaincu

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Multi Top 14 : le Racing 92 en démonstration, le Stade Français demeure invaincu

Le Racing 92 n'a pas fait dans le détail.
Le Racing 92 n'a pas fait dans le détail.AFP
Les clubs d'Île de France sont en grande forme, puisque le Stade Français est toujours invaincu et passera la trêve seul en tête, notamment devant le Racing qui a roulé sur Perpignan. Pau et Castres, eux aussi maîtres à domicile, terminent sur une belle note.

Castres Olympique 37-0 Aviron Bayonnais

Des outsiders pour une place dans les 6 qui se défiaient à Pierre-Fabre. Mais de match, il n'y eut point. Les Castrais ont dominé la partie de bout en bout, creusant d'abord l'écart grâce au pied de Pierre Popelin avant d'enfin produire du jeu et de porter l'estocade. 

Peu concernés, les Bayonnais ont fini par rendre les armes quand Leone Nakarawa a inscrit l'essai du bonus. Au final, les Basques rentrent les valises peines, et les Tarnais prennent 5 points qui compteront sans nul doute à l'heure du final. 

Racing 92 59-10 USA Perpignan

Seule équipe à ne pas avoir gagné, Perpignan n'emmenait pas large au moment de pénétrer sur la pelouse de la U Arena. Et à juste titre, puisque les Catalans sont rentrés avec les fesses rouges. Les Racingmen ont enterré vivants leurs adversaires avec pas moins de 5 essais en première période.

Certes, l'USAP sauvera l'honneur, mais cela ne changera pas grand chose au résultat. Comme convenu, le Racing a pris les 5 points, et passera la trêve dans le peloton de tête, dans une saison où les Franciliens ont de grandes ambitions. 

Section Paloise 40-10 Lyon OU

Rester invaincu à domicile est une des clés de la saison pour les Palois. Et contre des Lyonnais déterminés à faire un coup fumant, l'affaire a été compliquée. Le score nul à la pause (10-10) était là pour le confirmer, mais c'est grâce au pied de Joe Simmonds qui a permis à la Section de se détacher après la pause. 

Avant de porter l'estocade graâce à un splendide essai signé Théo Attissogbe à 15 minutes du terme. Les Lyonnais multipliaient les fautes, deux quoi prendre un puis deux cartons jaunes, et les Palois se sont lancés à la chasse au bonus offensif. Ce qui sera chose faite après la sirène grâce à Jack Maddocks, 5 points qui font du bien pour la Section, qui a des raisons d'espérer. 

Stade Français 24-9 Montpellier

Seule équipe à deux victoires, le Stade Français visait le 100% pour passer la trêve au chaud en tête. Malgré une équipe héraultaise venue pour jouer, les Parisiens se sont rapidement détachés en se nourrissant des fautes adverses. Montpellier, pas encore en place dans le jeu, a pourtant tenté de forcer la décision au retour des vestiaires, campant sur la ligne adverse sans résultat. 

Le bonus était en poche, mais les locaux ont tremblé jusqu'au bout pour le préserver. Néanmoins, ce sera chose faite, et le Stade Français passera la trêve en tant que seule équipe à trois victoires en trois matchs. Il en reste 23, certes, mais mieux vaux cela que le contraire.

France gouvernement

Les jeux d’argent et de hasard peuvent être dangereux : pertes d’argent, conflits familiaux, addiction…

Retrouvez nos conseils sur joueurs-info-service.fr (09-74-75-13-13, appel non surtaxé)