L'Aviron Bayonnais va chercher le nul au Munster pour sa première en Rugby Champions Cup

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

L'Aviron Bayonnais va chercher le nul au Munster pour sa première en Rugby Champions Cup

Tagi a inscrit le premier essai bayonnais de l'histoire dans cette compétition.
Tagi a inscrit le premier essai bayonnais de l'histoire dans cette compétition.AFP
Sacrée performance de l'Aviron Bayonnais, qui a remonté un important déficit pour aller chercher un nul enthousiasmant sur la pelouse du Munster. Un résultat inattendu qui pourrait chambouler les ambitions bsques.

C'était un soir de grande première pour l'Aviron Bayonnais. Le soir du premier match de l'histoire du club basque en Rugby Champions Cup. Au programme, un défi salé d'entrée de jeu, avec un déplacement sur la pelouse du Munster. Le club irlandais est un géant européen, ancien vainqueur de la compétition, et les Bayonnais s'attendaient à une entrée en matière compliquée. 

Pourtant, l'Aviron attaque la partie sans complexes, jouant ses ballons, et allant même ouvrir le score au pied. De quoi faire enrager les rouges, qui font donner leurs avants pour épuiser la défense, avant d'écarter au moment opportun vers Shane McCarthy, qui va à dame aisément (10e). À ce moment-là, on craignait une longue après-midi pour les Basques. 

Un point de vue renforcé quand Coombes double la mise en force, donnant une belle avance aux locaux. Mais visiblement, Bayonne n'était pas venu faire du tourisme et produit du jeu, ce qui a pour conséquence une action spectaculaire débouchant sur un essai de Tiberghien magnifique en bout de ligne malheureusement refusé après intervention de la vidéo (23e). 

La bonne passe bayonnaise, durant laquelle les visiteurs auront deux occasions nettes, ne leur rapportera malheureusement aucun point. Le Munster laisse passer l'orage, sans être impérial, mais le rythme du match est alors retombé, et quand la mi-temps est sifflée, les locaux mènent aisément (14-3) et l'on se dirige vers les regrets pour Bayonne.

Mais les Basques ne sont pas des victimes expiatoires, et le prouvent au retour des vestiaires. Une prise d'intervalle, un relais assuré, des choses simples, puis une claquette de Baget qui fait avancer avant que Luke Tagi n'aplatisse en force le premier essai de l'histoire de Bayonne en Champions Cup (48e). Le suspense est totalement relancé.

Le Munster repasse rapidement une pénalité, mais est toujours à portée de tir. Mais l'aspect physique commence logiquement à jouer en défaveur de Bayonne, qui ne manque pas de courage, mais d'essence. Le Munster est prenable, ne parvenant pas à développer son jeu d'avance, et sur un lancement à cinq minutes de la fin, les avants bayonnais font le job et une filouterie d'Aprasidze permet à Rémi Baget d'aller pointer en coin.

En coin, Dolhagaray passe la transformation et égalise. Le Munster lance alors une ultime offensive et vient menacer ce bon résultat par un jeu direct, mais la dernière tentative de drop échoue, et l'Aviron Bayonnais rafle un nul 17-17 inattendu. Un résultat prometteur, qui pourrait donner des idées aux Basques pour la suite de la compétition. 

France gouvernement

Les jeux d’argent et de hasard peuvent être dangereux : pertes d’argent, conflits familiaux, addiction…

Retrouvez nos conseils sur joueurs-info-service.fr (09-74-75-13-13, appel non surtaxé)