PSG : une fin de saison en pente douce, entre incertitude et nouvelle déception européenne

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

PSG : une fin de saison en pente douce, entre incertitude et nouvelle déception européenne

Christophe Galtier a encore du pain sur la planche avec le PSG.
Christophe Galtier a encore du pain sur la planche avec le PSG.AFP
Ce dimanche, le Paris Saint-Germain affronte Rennes après avoir gagné à l'arraché contre Brest et une nouvelle élimination prématurée en Ligue des champions. Le club de la capitale doit également avancer sans une bonne partie de son effectif, ce qui ne lui facilitera pas la tâche contre un club qui l'a battu à l'aller.

"On doit être beaucoup plus performants". Christophe Galtier a coupé court aux tergiverses concernant les matchs et les résultats actuels du Paris Saint-Germain. A la mi-mars, et à l'aube de la 28e journée de Ligue 1 face à Rennes, le leader du championnat montre des signes de faiblesse. Face à un adversaire redoutable quoique au ralenti, il doit se montrer sous un meilleur jour, tandis que son avenir reste déjà en suspens. 

Colmater les trous.... 

A dix journées de la fin de saison, le PSG demeure leader de la Ligue 1 avec une avance provisoire de 10 points sur son dauphin (66 points, 56 pour Marseille). Mais l'avance glanée par les Parisiens risque de se réduire dans les prochaines semaines s'ils donnent des signes de lassitude.

Après avoir décroché la victoire contre Brest (2-1) sur le fil, les joueurs de Christophe Galtier se mesurent à leur bête noire, Bruno Genesio (5 victoires contre le PSG en Ligue 1). Pas simple lorsqu'une bonne partie du XI de départ est décimé par les blessures. 

"C'est une saison avec un calendrier fou, on sait déjà que Neymar Jr et Kimpembe sont forfaits jusqu'à la fin de la saison, donc l'effectif est court. C'est comme ça, il faut trouver des options, des solutions, on travaille en ce sens, mais c'est aussi dans ces moments difficiles que nous devons retrouver un état d'esprit fort", a ainsi estimé Galtier en conférence de presse. 

A ces forfaits s'ajoutent ceux de Carlos Soler, Nordi Mukiele et Achraf Hakimi. Marquinhos et Sergio Ramos quant à eux sont incertains. Le défi de Galtier sera donc de colmater les trous - notamment dans une défense déjà bousculée par les attaques adverses.

Le PSG travaille <mark>en</mark> vue de son match face à Rennes.
Le PSG travaille <mark>en</mark> vue de son match face à Rennes.AFP

"Le but que nous prenons à Brest par exemple est évitable, s'est plaint l'entraîneur. Il y a aussi des joueurs qui découvrent ce niveau-là. Le Paris Saint-Germain doit s'appuyer sur une très bonne défense, c'était plus compliqué cette saison pour beaucoup de raisons, des blessures ou des suspensions, l'objectif étant aussi de toujours marquer un but de plus que l'adversaire".

En ce qui concerne le flanc offensif, Kylian Mbappé et Lionel Messi devront combiner pour venir à bout des Rennais qui subissent un coup de mou sérieux depuis la blessure longue durée de Martin Terrier.  

... Aller de l'avant

"Nous allons affronter des équipes lors des prochaines semaines qui jouent pour des places européennes. Si nous considérons que le titre est acquis, ce sera alors une grande désillusion. Je n'ai pas besoin de motiver mes joueurs, ils savent que nous devons encore aller chercher des victoires. La seule motivation est d'être champion de France pour la onzième fois", a martelé l'entraîneur. 

Malgré cette implication et le focus que les Parisiens vont mettre sur la Ligue 1 par défaut, l'avenir reste très indécis au PSG. Galtier jouera sa place au cours des prochains matchs, tout comme une large partie de son effectif. 

S'il parvient à l'emporter ce dimanche, le PSG sécurisera 3 points, avant d'affronter après la trêve Lyon, Nice et Lens. Mieux vaut ne pas donner d'espoirs à la concurrence et sauver le minimum. 

France gouvernement

Les jeux d’argent et de hasard peuvent être dangereux : pertes d’argent, conflits familiaux, addiction…

Retrouvez nos conseils sur joueurs-info-service.fr (09-74-75-13-13, appel non surtaxé)