Multi L1 : Lille monte sur le podium, l'OM croit toujours à l'Europe, Clermont officiellement en L2

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Multi L1 : Lille monte sur le podium, l'OM croit toujours à l'Europe, Clermont officiellement en L2

Lille grimpe sur le podium à une journée de la fin
Lille grimpe sur le podium à une journée de la finAFP
Dans un multiplex qui s'est décanté en deuxième période, Monaco a validé sa 2e place tandis que Lille monte sur le podium. Pendant que Rennes et Lens se neutralisaient, l'OL et l'OM ont gagné pour continuer de viser l'Europe. Dans le bas de tableau, Strasbourg a gagné sur le fil contre Metz et sauve Nantes et Le Havre. En revanche, Clermont est certain de descendre.

Le multiplex, c'est l'impression de n'avoir rien raté alors qu'on n'a rien vu. Et ce dimanche, la difficulté était majorée car, hormis PSG-Toulouse dans un Parc des Princes qui assistait aux adieux de Kylian Mbappé, tous les matches avaient de l'enjeu. 

Une première période sur la défensive

C'est Lille qui a lancé la soirée. Sur un corner d'Edon Zhegrova dévié par Bafodé Diakité au premier poteau, Jonathan David a ouvert le score à Nantes (8e). Il a signé un doublé dans la foulée, servi par Angel Gomes (11e). 

Hormis un but hors-jeu de Breel Embolo pour Monaco à Montpellier (33e), ça ne s'enflammait guère. 

L'éclair est venu de Marseille. Servi par un centre impeccable d'Amir Murillo, Pierre-Emerick Aubameyang s'est élevé entre les deux centres pour ajuster Yvon Mvogo de la tête à bout portant (36e). À ce moment précis, Lorient avait un pied en Ligue 2. Trois orteils se sont ajoutés quand Samuel Gigot a profité de l'apathie de la défense des Merlus pour pousser le ballon au fond alors que le gardien suiss avait réalisé une parade superbe pour détourner une tête de Faris Moumbagna (41e). Ça sentait la fin mais, avec deux ex Marseillais, Lorient a réduit l'écart. Suite à une faute de relance de Chancel Mbemba, Bamba Dieng a glissé le ballon à Benjamin Mendy (43e). 

Classement à la pause

2. Monaco (62 points) : assuré d'être 2e

3. Lille (58 points) 

4. Brest (58 points)

5. Nice (54 points)

6. Lens (50 points)

7. Lyon (48 points)

8. Marseille (47 points, un match en moins)

9. Rennes (46 points)

---

14. Nantes (33 points)

15. Le Havre (32 points)

16. Metz (30 points) : au pire barragiste

17. Lorient (26 points) : en Ligue 2

18. Clermont (26 points) : en Ligue 2

Monaco sécurise sa 2e place

Tandis que les ultras rennais offraient un magnifique craquage de fumigènes, Angelo Fulgini a surgi pour profiter d'un ballon mal repoussé d'Arthur Theate pour fusiller Steve Mandanda d'une frappe puissante sous la barre (48e). Le choc entre Rennes et Lens était enfin lancé et les Sang-et-Or effectuaient un grand pas vers l'Europe. 

Pour Monaco, la 2e place était quasiment une certitude avec l'ouverture du score de Kassim Ouattara à la Mosson (52e). 

C'est alors que la lutte pour le maintien s'est intensifiée en l'espace de quelques secondes sur trois terrains. 

À Clermont, Lyon a marqué par Orel Mangala (53e). De quoi assommer les Auvergnats surtout que, simultanément, Georges Mikautadze a décoché une frappe du gauche à ras de terre splendide pour permettre à Metz d'ouvrir le score à Strasbourg (54e). Bien plus au sud, Moumbagna a obtenu un penalty, transformé par Aubameyang (54e). 

À cet instant, Clermont et Lorient étaient en L2 tandis que Le Havre et Nantes étaient sous la pression messine pour la 16e place. Précisément, Mathis Abline a réduit l'écart pour les Canaris contre Lille (54e). Clermont a cru voir un rayon de lumière quand Maxence Caqueret a été sanctionné d'un penalty... finalement annulé logiquement après intervention de la VAR (60e). 

Pour Monaco, la place de dauphin du PSG a été verrouillée quand Youssouf Fofana a conclu un contre express bonifié par Wissam Ben Yedder et Maghnes Akliouche (65e). 

Strasbourg sauve Nantes et Le Havre

À la Meinau, le poteau gauche alsacien a refusé un doublé à Mikautadze qui aurait permis à Metz de vivre une fin de match moins crispante. (78e). 

Plus haut dans le classement, Rennes est revenu à hauteur de Lens. Sur un centre venu de la droite, Bertug Yildirim a rabattu le ballon de la tête mais Brice Samba a sorti une parade réflexe exceptionnelle... totalement veine puisqu'Arnaud Kalimuendo a empêché le ballon de sortir pour servir en retrait Ibrahim Salah, laissé tout seul à bout portant (82e). 

À la Beaujoire, Nantes poussait depuis de nombreuses minutes quand Lucas Chevalier a détourné de la jambe une volée croisée de Bénie Traoré. Un geste de classe. En revanche, le gardien lillois s'est fait blessé sur une sortie pour détourner du gant un centre de Nicolas Cozza. Une sortie anodine qui pourrait se transformer en grave blessure au genou... 

Toujours menés, les Canaris ont eu une bonne nouvelle en provenance de Strasbourg. Pour son dernier match avec le Racing, Kevin Gameiro a trouvé Emanuel Emegha en retrait qui a égalisé (89e). Et quelques instants plus tard, Andrey Santos a doublé la mise, à l'affût après un ballon mal renvoyé (90e+1). Le ciel venait de tomber sur la tête des Lorrains, pas encore d'être assurés d'être barragistes car ils affronteront le PSG pendant que Lorient recevra Clermont. Dans un tel contexte, même avec 7 buts d'écart à la différence de buts, rien n'est encore fait. 

 

Classement à la fin du multiplex

2. Monaco (64 points) : assuré d'être 2e

3. Lille (58 points, +18)

4. Brest (58 points, +16)

5. Nice (54 points) : qualifié pour la Ligue Europa

6. Lens (50 points) : assuré de jouer l'Europe

7. Lyon (50 points)

8. Marseille (47 points)

9. Rennes (46 points)

--- 

14. Nantes (33 points) : maintenu en Ligue 1

15. Le Havre (32 points, -10) : maintenu en Ligue 1

16. Metz (29 points, -21) 

17. Lorient (26 points, -28)

18. Clermont (25 points) : descend en Ligue 2

 

Les résultats du multiplex 

PSG 1 - 3 Toulouse

Montpellier 0 - 2 Monaco

Nantes 1 - 2 Lille

Rennes 1 - 1 Lens

Clermont 0 - 1 Lyon

Marseille 3 - 1 Lorient

Strasbourg 2 -1 Metz

France gouvernement

Les jeux d’argent et de hasard peuvent être dangereux : pertes d’argent, conflits familiaux, addiction…

Retrouvez nos conseils sur joueurs-info-service.fr (09-74-75-13-13, appel non surtaxé)