La seconde descente de Zermatt-Cervinia également annulée

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
La seconde descente de Zermatt-Cervinia également annulée
Les conditions météorologiques sont toujours mauvaises.
Les conditions météorologiques sont toujours mauvaises.
AFP
La seconde descente hommes de Coupe du monde de ski alpin prévue ce dimanche entre Zermatt (Suisse) et Cervinia (Italie) a été annulée en raison de la météo, comme la première la veille, a annoncé la Fédération internationale de ski (FIS).

"En raison des fortes chutes de neige qui ont débuté tôt ce matin, ainsi que du vent fort, compte tenu des prévisions du jour et pour garantir la sécurité de tous", le jury et les organisateurs ont renoncé à cette deuxième course, explique une porte-parole de la FIS sur le réseau social Telegram.

Comme le vent avait déjà interrompu le géant hommes de Sölden (Autriche) fin octobre, les skieurs devront attendre l'étape américaine de Beaver Creek, avec deux descentes et un super-G du 1er au 3 décembre, pour débuter leur saison. Les femmes, elles, ont pu terminer le géant de Sölden puis le slalom de Levi (Finlande) samedi.

Ce nouveau contretemps compromet aussi l'avenir de l'étape de Zermatt-Cervinia, première épreuve transfrontalière du circuit mondial annoncée début 2022 pour créer une "ouverture de la saison de vitesse" juste après Sölden, mais qui n'a encore jamais pu se tenir.

La descente de la "Gran Becca", qui s'élance d'un glacier en Suisse à près de 3 800 m d'altitude pour s'achever en Italie, a connu six renoncements pour autant de tentatives : les descentes hommes comme femmes avaient déjà été annulées l'an dernier en raison du manque de neige sur le bas du tracé.

L'étape, avec les courses hommes ce week-end et femmes le week-end prochain, a été repoussée de deux semaines cette année, et les conditions déjà hivernales ont permis la tenue du premier entraînement mercredi.

Mais le retour des flocons a contraint à annuler les deux autres séances jeudi et vendredi, avant que la neige plus abondante encore n'empêche de lisser la piste pour laisser s'élancer les concurrents à plus de 100km/h ce week-end, surtout par grand vent et sur une piste qu'ils découvrent encore.

France gouvernement

Les jeux d’argent et de hasard peuvent être dangereux : pertes d’argent, conflits familiaux, addiction…

Retrouvez nos conseils sur joueurs-info-service.fr (09-74-75-13-13, appel non surtaxé)