Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

"Il faut se battre pour que le RN ne passe pas", affirme Marcus Thuram

Thuram lors du match amical face au Canada.
Thuram lors du match amical face au Canada.JOSE BRETON/NurPhoto via AFP
"Il faut se battre pour que le RN ne passe pas", a affirmé ce samedi l'attaquant Marcus Thuram à propos des prochaines élections législatives et de la forte poussée de l'extrême droite en France.

Thuram est le premier bleu convoqué pour l'Euro 2024 à prendre position aussi clairement contre le Rassemblement National dans la perspective des élections législatives anticipées des 30 juin et 7 juillet.

"Je pense que la situation est triste, très grave, a déclaré le joueur de l'Inter en conférence de presse, à deux jours de l'entrée en lice des Français à l'Euro 2024 contre l'Autriche. J'ai appris ça (la victoire du RN aux Européennes, ndlr) après le match contre le Canada (dimanche, ndlr), on était un peu tous choqués dans le vestiaire. Il faut dire à tout le monde d'aller voter, se battre au quotidien pour que le RN ne passe pas."

Jusqu'ici, tous les joueurs tricolores interrogés sur la situation politique en France s'étaient contentés de dire qu'il fallait se mobiliser pour aller voter, sans prendre parti. "J'espère que tout le monde partage mon avis, ce n'est pas assez de dire qu'il faut aller voter, il faut expliquer comment on en est arrivés là", a-t-il ainsi expliqué.

"Je ne pense pas que ce soit très compliqué de s'exprimer là-dessus, ça vient de mon éducation, je sais que plein de gens me suivent sur les réseaux, je suis obligé de faire passer certains messages. En grandissant avec mon père, je me sens responsable de tenir ce genre de message", a poursuivi le fils de Lilian Thuram, le champion du monde 1998 connu pour son engagement dans l'antiracisme.

"Je n'ai aucun doute sur le fait que tout le monde pense comme moi en équipe de France. Je ne suis pas là pour forcer quelqu'un à dire quelque chose même s'il le pense. Grâce à mon père, je maitrise assez cette situation pour pouvoir en parler", a-t-il ajouté.

France gouvernement

Les jeux d’argent et de hasard peuvent être dangereux : pertes d’argent, conflits familiaux, addiction…

Retrouvez nos conseils sur joueurs-info-service.fr (09-74-75-13-13, appel non surtaxé)