Indiana domine les New York Knicks et égalise à 3-3 en demi-finale de conférence Est

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Indiana domine les New York Knicks et égalise à 3-3 en demi-finale de conférence Est

Les Pacers s'accrochent et forcent donc les Knicks au match 7.
Les Pacers s'accrochent et forcent donc les Knicks au match 7.DYLAN BUELL/Getty Images via AFP
Les Indiana Pacers ont remporté une nouvelle victoire (116-103) sur leur terrain cette nuit face aux New York Knicks, forçant un match 7 décisif au Madison Square Garden de New-York pour déterminer qui rejoindra Boston en finale de la conférence Est.

Dans une salle garnie par près de 18 000 supporters vêtus de t-shirts jaunes, les Pacers ont su se montrer solides cette nuit face à des Knicks déterminés à clôturer la série. Au final, un écart conséquent et l'impression qu'une équipe a pris physiquement le dessus sur l'autre.

Quand Jalen Brunson va, tout va pour New York. L'inverse est aussi valable, quand le meneur passe à côté de sa première période dans de telle proportion (0 sur 11 aux tirs). Même s'il y a bien eu un excellent Miles McBride, auteur de 11 des 17 premiers points des Knicks pour lancer les siens.

Pas suffisant néanmoins pour mettre à mal la confiance des Pacers à domicile. Indiana a su profiter d'une domination nette à l'intérieur, avec Pascal Siakam (25 points) et Miles Turner (17 points). La réussite aux tirs s'en est bien portée, et a grimpé jusqu'à 56 % dans les deux premiers quarts-temps. Finalement, dans la raquette, les Pacers ont inscrit 62 points, contre 38 pour New York.

Sereins

Au retour des vestiaires, malgré le retour en force de Jalen Brunson qui passait enfin ses tirs (31 pts au total), rien ne semblait perturber la sérénité des Pacers de Rick Carlisle. Indiana a même comptabilisé jusqu'à 23 points d'avance sur les Knicks.

Équipe réputée aussi dangereuse offensivement que peu impliquée en défense, Indiana semble avoir travaillé particulièrement cet aspect-là du jeu depuis le début des playoffs. Des tirs mieux contestés, mais aussi aux rebonds, un secteur fort pourtant des New Yorkais (47 rebonds à 35). Avec un bagage aussi large, les jaunes et bleus ont avancé progressivement vers un succès autoritaire (116-103).

Match 7 à New York

Il s'agira donc de clôturer cette très belle série de la conférence Est par une ultime rencontre, celle qui choisira qui ira affronter Boston en finale à l'Est du Mississippi. New York, amoindri match après match par la dureté des affrontements, devra compter sur l'ambiance unique du Madison Square Garden dimanche après midi.

Josh Hart sera-t-il de la partie ? L'arrière-ailier rebondeur des Knicks, touché, a occupé ses passages sur le banc face à Indiana à appliquer des poches de glaces sur ses abdominaux. Loin de pouvoir jouir du maximum de ses capacités, il a dû quitter le parquet à 9 minutes du terme, direction les vestiaires.

Des éléments qui laissent penser qu'Indiana va se déplacer avec la confiance nécessaire pour tenter de retrouver la finale de la conférence Est pour la première fois depuis 2014, 10 ans après Paul George et les siens.

France gouvernement

Les jeux d’argent et de hasard peuvent être dangereux : pertes d’argent, conflits familiaux, addiction…

Retrouvez nos conseils sur joueurs-info-service.fr (09-74-75-13-13, appel non surtaxé)